in ,

Vidéos. Présidentielle : Éric Zemmour visé par un œuf à son arrivée ce samedi à Moissac

Éric Zemmour

Un homme a claqué un œuf sur la tête du candidat d’extrême droite, ce samedi matin à Moissac. L’auteur de ce geste a été interpellé

Eric Zemmour a été visé par un œuf qu’un homme lui a claqué sur la tête à son arrivée à Moissac, dans le Tarn-et-Garonne, où le candidat d’extrême droite battait campagne samedi matin pour la présidentielle. « On voit de quel côté est la violence, il y a des gens qui ne supportent pas le débat démocratique », a réagi l’ex-polémiste après avoir été accueilli à la mairie par le maire RN Romain Lopez.

« J’ai confiance dans sa démarche. Je le rallie tout à fait naturellement […] Je n’allais pas rester dans un parti qui a oublié ce que Marion a apporté », a déclaré Romain Lopez, premier édile à la tête d’une grande commune RN à rejoindre le candidat Reconquête !, à l’occasion d’une conférence de presse dans sa mairie aux côtés d’Éric Zemmour et Marion Maréchal.

« Je suis toujours adhérent du RN. Je n’adhérerais pas à Reconquête ! […] Je me considère aujourd’hui comme un maire DVD et plus RN », a ajouté Romain Lopez. Âgé de 33 ans, Romain Lopez est l’ancien attaché parlementaire de Marion Maréchal, la nièce de Marine Le Pen.

« Un ralliement tel que le tien est un signal important. Des élus locaux qui sont avec Éric (Zemmour) se retrouvent dans cette démarche à la fois de rassemblement à droite et d’écarter ce fameux cordon sanitaire ou en tout cas de l’affaiblir » a exposé Marion Maréchal.

« Un laboratoire »

À peine sorti de sa voiture, Éric Zemmour (Reconquête !) a été visé par un œuf frais qu’un homme d’âge mûr lui a claqué sur la tête. L’auteur a été immédiatement maîtrisé par la sécurité et ensuite emmené par les gendarmes.

Moissac est « un laboratoire de ce que nous allons faire au niveau national », l’a félicité Éric Zemmour qui devait ensuite visiter le cloître de Moissac avec le maire, avant une rencontre avec les militants et un échange dans une station-service avec des employés et des automobilistes sur la montée du prix de l’essence. Dans l’après-midi, le candidat d’extrême droite devait tenir un meeting à 15 heures à Agen.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.