in

Le médecin doit vacciner un nouveau-né : l’astuce qu’il utilise pour la distraire est une leçon pour tous les médecins.

Regardons les choses en face, personne n’aime les piqûres. Quand on est petit, en plus de l’aiguille, c’est toute la situation autour de soi qui nous met mal à l’aise : le fait de devoir rester à proximité d’un étranger, celui de devoir se déshabiller et toute l’agitation qui anime généralement ces moments.

Ce médecin, cependant, a une méthode infaillible pour ne pas causer de douleur ou faire peur aux nouveau-nés à qui on doit faire une piqûre. La vidéo nous montre une séance de vaccination a fait le tour du monde.

L’enfant est tenu par le parent, qui lui tient doucement les mains pour l’empêcher d’entrer accidentellement en contact avec l’aiguille.

Le médecin, avant de procéder à la ponction, joue un peu avec la petite fille pour la familiariser avec la seringue : avec le capuchon sur la seringue, il la touche sur tout le corps, lui donnant un agréable chatouillement. Tout cela est accompagné d’une belle chanson et des mouvements des mains qui l’hypnotisent.

Le bébé commence à se détendre peu de temps après, souriant au médecin qui lui chatouille les parties du corps. Le jeu continue un moment, pour éliminer la tension et la distraire suffisamment, de sorte qu’elle ne remarque même pas le moment de la piqûre.

Et c’est vrai, la petite ne montre pas de signes de gêne ou de douleur lorsque le médecin pratique la ponction.

Le petit ne se rend pas compte que le médecin enlève le capuchon de l’aiguille pour lui piquer la cuisse, distraite par tous ces jeux et ces chatouilles.

La vidéo souligne non seulement la compétence du médecin, qui n’a pas l’intention de faire son travail rapidement, mais qui le fait de la manière la moins traumatisante possible ainsi que l’efficacité de la méthode : il en faut si peu pour que ce qui represente un vrai choc pour beaucoup d’enfants s’envole !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Un enfant a été surpris par sa mère alors qu’il se faisait aider pour ses devoirs par l’assistant vocal Alexa

À mon ami à quatre pattes : merci pour le réconfort que tu m’apportes pendant cette période d’isolement