Un nouveau naufrage dans la Manche fait un mort et un blessé grave

Un nouveau naufrage dans la Manche fait un mort et un blessé grave

Un migrant est mort et un autre a été gravement blessé lors du naufrage d’une embarcation, au large de Gravelines (Nord), qui transportait à son bord plus de 60 personnes tentant de traverser la Manche.

Publié le :

2 mn

Un nouveau naufrage meurtrier dans la Manche. Un migrant est mort, dans la nuit de jeudi à vendredi 15 décembre, et un autre a été gravement blessé au large de Gravelines (Nord) après le naufrage de l’embarcation à bord de laquelle ils tentaient de traverser la Manche avec une soixantaine d’autres personnes, a annoncé vendredi la préfecture maritime française dans un communiqué. 

Au total, 66 personnes ont été secourues, dont ces deux victimes retrouvées « inconscientes ». « Une victime inconsciente, au pronostic vital engagé, a été évacuée par hélicoptère vers l’hôpital de Calais » et « la deuxième personne inconsciente n’a malheureusement pas pu être réanimée », a précisé la préfecture.

En milieu de nuit, le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage maritime (Cross) a été informé « qu’une embarcation de migrants » était en difficulté « à moins de huit kilomètres des côtes au large de Grand Fort », près de Gravelines, avec une soixantaine de personnes à bord, a-t-elle relaté.

Le Cross a alors engagé un navire de sauvetage pour secourir les naufragés, arrivé dans la zone « à 0 h 30 », a-t-elle poursuivi. En se rapprochant de l’embarcation, l’équipage a informé le Cross que l’un des boudins de l’embarcation était « dégonflé » et que des personnes étaient « à l’eau ».

Départs massifs

L’ensemble des naufragés secourus ont été « débarqués et pris en charge au port de Calais ». Les recherches sur la zone se poursuivent par moyens aériens et maritimes, a précisé la préfecture.

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, est attendu à Calais vendredi matin, où il doit rencontrer des policiers et des gendarmes engagés dans la lutte contre l’immigration irrégulière.

Depuis les années 1990 et après la fermeture en 2002 d’un centre de la Croix-Rouge à Sangatte (Pas-de-Calais), des centaines d’exilés s’entassent dans des tentes et des abris de fortune à Calais ou Dunkerque pour tenter de rallier l’Angleterre, cachés dans des camions ou par bateau.

Quelque 29 000 migrants ont traversé la Manche sur de petites embarcations pour rejoindre l’Angleterre depuis le début de l’année, contre 44 000 l’an dernier à la même date, avait précisé le 4 décembre la préfecture du Nord.

Avec AFP

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *