in

8 signes indiquant que vous mangez trop de sel

Le sel est le roi des condiments. Qu’il soit utilisé comme conservateur ou comme assaisonnement, il peut apporter la touche finale à tout plat. Le sel de table classique, qui est chimiquement composé de 40% de sodium et de 60% de chlorure (d’où le terme chimique « chlorure de sodium »), présente de nombreux avantages.

Par exemple, il favorise la mobilité musculaire, soutient l’influx nerveux et contribue à équilibrer l’apport quotidien en eau et en minéraux. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), il ne faut cependant pas dépasser cinq grammes de sel par jour, soit l’équivalent d’une cuillère à café.

Cependant, de nombreuses personnes ont tendance à dépasser la quantité recommandée jusqu’à trois fois. L’excès de sel, en revanche, est mauvais pour la santé et peut entraîner une hypertension, des maladies cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux.

Mais quels sont les signaux que notre corps nous envoie lorsque nous consommons trop de sel ? En voici huit.

Ce qui se passe si vous mangez trop de sel : les signes

Ballonnements – Les ballonnements de l’estomac sont l’un des effets à court terme les plus courants de la consommation de sodium. Le sel, en effet, aide le corps à retenir l’eau, ce qui entraîne la constitution de réserves d’eau. Un gonflement localisé dans d’autres parties du corps, comme les mains, les pieds, le visage et les chevilles, peut également résulter d’une consommation élevée de sodium. Un aliment à faible teneur en sodium n’est pas forcément pauvre en sel. Méfiez-vous donc des sandwichs, des pizzas, des bagels et des soupes toutes prêtes, et vérifiez toujours les étiquettes, car ils peuvent être des sources sournoises de sel.

Hypertension artérielle – L’hypertension artérielle peut être causée par un certain nombre de facteurs, mais un apport élevé en sodium peut être l’un d’entre eux. Un excès de sel rend difficile l’évacuation de l’excès de liquide par les reins. En conséquence, la pression sanguine augmente.

Soif fréquente – Avoir constamment soif ou avoir plus soif que d’habitude peut être dû à une consommation excessive de sodium. Une grande quantité de sel dans le corps déshydrate, ce qui augmente la sensation de soif. C’est un signe que le corps a besoin de plus d’eau pour rétablir l’équilibre.

Prise de poids – La rétention d’eau liée à une consommation élevée de sel peut entraîner une prise de poids. Prendre quelques kilos en quelques jours ou en une semaine peut être le signe d’une consommation excessive de sel.

Envie d’aller aux toilettes fréquente – Une consommation élevée de sodium conduit à boire davantage, ce qui entraîne des visites fréquentes aux toilettes.

Sommeil perturbé – Manger des aliments contenant beaucoup de sel avant de se coucher peut entraîner un sommeil perturbé. Les troubles du sommeil liés à des doses élevées de sodium sont dus au fait que la sursalaison entraîne la consommation d’aliments plus gras et à digestion lente, ce qui induit faiblesse et somnolence. Un excès de sel au dîner peut également conduire rapidement à la déshydratation. Le résultat ? Vous vous réveillez assoiffé au milieu de la nuit, interrompant ainsi un sommeil paisible et continu.

Crampes abdominales – Trop de sel est mauvais pour vous, à commencer par votre ventre. Nausées, diarrhées et crampes d’estomac sont autant de signes d’une consommation excessive de sel. Dans ce cas, boire beaucoup d’eau peut aider à gérer la situation.

Autres – Les effets à long terme d’une consommation excessive de sodium comprennent des affections assez inquiétantes et dangereuses telles que les maux de tête, l’insuffisance cardiaque, les maladies rénales, l’ostéoporose et même les accidents vasculaires cérébraux et le cancer de l’estomac. Un bon moyen de dissuasion, donc, pour réduire drastiquement la consommation quotidienne de sel.
Remèdes pour réduire la consommation de sel

Alors comment manger moins de sodium et réduire notre consommation de sel ? Voici quelques suggestions :
–En général, préférez les aliments non transformés ou préemballés : les légumes et les fruits frais, les fruits secs naturels, les céréales complètes, la viande et les produits laitiers non transformés contiennent naturellement peu de sodium.
–Lisez toujours les étiquettes et vérifiez la teneur en sodium des aliments que vous achetez.
Préférez la viande fraîche à la viande emballée.
-Si vous achetez des légumes surgelés, choisissez des légumes frais surgelés et évitez les légumes déjà assaisonnés avec des sauces et autres arômes.
-Lorsque vous choisissez des épices et des assaisonnements, n’utilisez pas ceux qui contiennent du sodium sur leur étiquette.
-Lorsque vous mangez au restaurant, demandez à ce qu’on n’ajoute pas de sel dans votre assiette.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.