Rugby : Irlande, Angleterre, Écosse ou France… Quels scénarios pour le titre des Six Nations ?

Rugby : Irlande, Angleterre, Écosse ou France... Quels scénarios pour le titre des Six Nations ?

À l’aube de la dernière journée du Tournoi des Six Nations 2024, rien n’est joué. L’Irlande, l’Angleterre, l’Écosse et la France peuvent encore prétendre remporter le trophée. France 24 récapitule les scénarios possibles pour chaque équipe.

Publié le :

4 mn

Alors que le Tournoi des Six Nations va se conclure samedi 16 mars, quatre équipes peuvent encore prétendre remporter le prestigieux trophée européen : l’Irlande, l’Angleterre, l’Écosse, et la France.

Seuls l’Italie et le pays de Galles sont exclus définitivement de la course au titre. Les deux nations s’affronteront à Cardiff et le XV du Poireau tentera d’éviter une humiliante cuillère en bois.

Avant cette dernière journée, l’Irlande pointe en tête du classement, avec 16 points au compteur. L’Angleterre talonne le XV du Trèfle depuis sa victoire contre celui-ci et est 2e avec 12 points. L’Écosse et la France pointent respectivement à la 3e et la 4e place, le Chardon devançant le Coq au nombre d’essais inscrits. Focus sur les différents scénarios.

L’Irlande est la mieux placée pour transformer l’essai

Le XV du Trèfle a son destin en mains. Leaders depuis le début de la compétition, les Irlandais ont subi un revers inattendu sur un drop de dernière minute à Twickenham, et ne comptent plus que quatre points d’avance sur leur bourreau anglais. Mais il leur suffit de gagner ou de faire match nul pour devenir la première équipe à s’imposer deux fois de rang depuis l’Angleterre (2016-2017)

Le XV du trèfle remporte le Tournoi si :

  • Il obtient un match nul ou une victoire contre l’Écosse
  • Il perd avec un bonus et l’Angleterre ne gagne pas avec le bonus offensif
  • Il perd sans que l’Écosse ne prenne le bonus et la France gagne sans le bonus
  • Il perd contre l’Écosse de moins de 38 points et la France ne rattrape pas sa différence de points (+4 pour la France, +80 pour l’Irlande).

L’Angleterre en embuscade

Deuxième du classement grâce à sa retentissante victoire face à l’Irlande, l’Angleterre n’a pas trop de questions à se poser pour remporter le tournoi. Tout donner pour battre la France chez elle et espérer une nouvelle contre-performance irlandaise. 

Le XV de la Rose remporte le Tournoi si :

  • Il gagne avec le bonus contre la France et l’Irlande perd sans bonus
  • Il gagne sans le bonus et l’Irlande s’incline d’une marge telle que l’Angleterre rattrape son retard à la différence de points (-3 contre +80).

L’Écosse peut y croire

Troisième du classement, l’Écosse a paradoxalement plus son destin en main que l’Angleterre. En effet, elle va défier l’Irlande chez elle pour la dernière journée. Les coéquipiers de Finn Russell peuvent soulever leur premier trophée depuis 1999 mais il faut infliger une défaite historique aux Irlandais dans leur forteresse quasi imprenable de l’Aviva Stadium. Une mission quasi-impossible… Autant dire que les Écossais risquent de regretter longtemps leur défaite surprise contre l’Italie à la 4e journée.

Le XV du chardon remporte le tournoi si :

  • Il bat l’Irlande avec au moins 38 points d’écart et prend le bonus offensif. L’Irlande ne doit prendre aucun bonus et la France doit battre l’Angleterre, sans prendre le bonus offensif et sans battre l’Écosse à la différence de points.

Un scénario improbable pour sacrer la France

Mathématiquement, le XV de France peut encore remporter le Tournoi des Six Nations 2024 mais le scénario relève davantage de la science-fiction et nécessite un alignement parfait des astres.

À défaut, l’adage ne dit-il pas qu’un Tournoi des Six Nations réussi est un tournoi où les Anglais sont défaits ?

Le XV de France remporte le tournoi si :

  • Il bat l’Angleterre en empochant le bonus offensif, avec un écart au score qui permettrait aux Bleus de boucher une très grande partie de leur retard de différence de points par rapport à l’Irlande (+4 pour la France, +80 pour l’Irlande). Dans le même temps, l’Écosse doit gagner en Irlande, sans qu’aucune des deux équipes ne prenne le bonus. Si l’Écosse prend le bonus offensif, la France doit être devant à la différence de points (l’Écosse domine la France en termes d’essais marqués, deuxième critère regardé après la différence de points en cas d’égalité).

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *