Récap’CAN : Vitoria part, Regragui reste, J-1 avant les demi-finales

Récap'CAN : Vitoria part, Regragui reste, J-1 avant les demi-finales

La nouvelle journée sans match de la CAN 2024 a été agitée pour les sélectionneurs. L’Égypte a licencié le sélectionneur Rui Vitoria tandis que la fédération marocaine a confirmé Walid Regragui malgré la contre-performance des Lions de l’Atlas. Et pour vous occuper, on vous emmène à la découverte d’une académie de football pas comme les autres.

Publié le :

2 mn

Le programme de la journée

Nouvelle journée sans football à la Coupe d’Afrique des nations mais les demi-finales commencent ce mercredi 7 février.

À lire aussiRetrouvez le programme des demi-finales

À voir : l’académie Jean-Marc Guillou, une école de foot pas comme les autres

Au cœur de l’académie Jean-Marc Guillou, en Côte d’Ivoire, le football se conjugue avec une méthode unique : jouer pieds nus dès le plus jeune âge pour affiner le contrôle du ballon. Initiée par l’ancien international français, cette approche exigeante forme des joueurs à cette technique hors norme, et les futures pépites du football africain.

À lire aussiPieds nus, jongles et foot total : l’académie Guillou, un centre de formation pas comme les autres

L'académie Jean-Marc Guillou en Côte d'Ivoire
L’académie Jean-Marc Guillou en Côte d’Ivoire © France24

En bref

Adeus Rui Vitoria : la Fédération égyptienne de football (EFA) a annoncé avoir renvoyé le sélectionneur portugais Rui Vitoria. La semaine dernière, l’EFA s’était « excusée » auprès des supporters égyptiens pour « ne pas avoir atteint leurs ambitions ». Vitoria, dont le mandat à la tête des Pharaons a duré moins de deux ans, fait partie des nombreux sélectionneurs sur le départ en raison de contre-performances à la CAN.

Regragui « se queda » : une liste dont ne fera pas partie Walid Regragui. Le sélectionneur de l’équipe marocaine de football est maintenu à son poste malgré l’élimination de son équipe dès les huitièmes de finale de la CAN la semaine dernière, a annoncé la fédération marocaine. Walid Regragui, dont l’équipe était une des favorites de la compétition organisée en Côte d’Ivoire après son brillant parcours à la Coupe du monde au Qatar, avait un temps affirmé qu’il partirait s’il n’atteignait pas le dernier carré. Notant que la défaite des Lions de l’Atlas avait « provoqué une déception », la fédération a dit vouloir « mobiliser tous les moyens à même d’assurer à l’équipe nationale le plein succès » en vue de la CAN 2025, que le Maroc abritera, et du Mondial-2030, dont le pays sera co-organisateur.

La déclaration du jour

La commission technique de la CAF : « Nous pensons que cette compétition est la meilleure CAN de tous les temps en raison des résultats, des surprises et des buts qui sont marqués dans les dernières minutes. Les joueurs n’ont pas peur de se battre jusqu’à la dernière minute. Les coaches jouent un rôle important. »

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *