Récap’ CAN : la Côté d’Ivoire soufflée, l’Algérie et le Cameroun en danger

Récap' CAN : la Côté d'Ivoire soufflée, l'Algérie et le Cameroun en danger

Après une journée encore pleine de rebondissement avec des groupes A et B indécis jusqu’au bout, place mardi au dénouement du groupe C, où le Cameroun joue sa place en huitièmes de finale de la CAN, et à celui du groupe D, où l’Algérie est en danger. Les deux équipes jouent leur survie à Bouaké.

Publié le :

5 mn

Le programme de la journée

Groupe C

18 h : Guinée – Sénégal : notre direct

18 h : Gambie – Cameroun : notre direct

Groupe D

21 h : Mauritanie – Algérie : notre direct

21 h : Angola – Burkina Faso : notre direct

 

Les affiches du jour : peur sur Bouaké

L’heure de vérité pour le Cameroun : les Lions indomptables jouent leur survie face à la Gambie au stade de la Paix de Bouaké. Face à des Gambiens en mauvaise posture (0 pt), les Camerounais doivent accrocher un résultat pour espérer : les 3 points leur offriraient une très bonne chance d’être parmi les meilleurs troisièmes, voire, en cas de large victoire, de chiper la 2e place à la Guinée si elle est défaite par le Sénégal. 

Victoire obligatoire pour l’Algérie : en cas de succès sur la Mauritanie, avec 5 points, l’Algérie rallierait les huitièmes de finale. Qu’elle soit 1re, 2e ou même 3e, ce qui dépendra du résultat de l’autre match entre l’Angola et le Burkina Faso. Un nul ou une défaite la mettrait en revanche dans une situation très compliquée.

L’article du jour

La raclée encaissée lundi par la Côte d’Ivoire à domicile contre la Guinée équatoriale va laisser des traces chez les supporters des Éléphants. « Une honte », ont-ils répété à France 24 à la sortie du match, passablement énervés.

À lire aussi« Pire que la honte ! » : la colère des supporters de la Côte d’Ivoire, au bord de l’élimination

 

Ce qu’il s’est passé hier

Humiliée par la Guinée équatoriale, la Côte d’Ivoire en ballotage : le match décisif de la Côte d’Ivoire face à la Guinée équatoriale a viré au calvaire. Le Nzalang a humilié des Éléphants bien trop maladroits devant le but en leur infligeant une correction 4 à 0. Troisièmes du groupe A, les Ivoiriens pourraient passer à la trappe de leur propre CAN. Leur adversaire termine premier tandis que le Nigeria, vainqueur dans le même temps de la Guinée-Bissau (1-0) est son dauphin.

L’Égypte en 8es, le Ghana a un pied dehors : au terme d’une soirée renversante, l’Égypte s’est finalement qualifiée pour les huitièmes de finale sur le fil, après son match nul face au Cap-Vert (2-2). Les Pharaons, longtemps troisièmes de leur poule B, ont finalement pris le meilleur sur le Ghana dans la course à la deuxième place, les Black Stars n’ayant pas réussi à l’emporter face au Mozambique dans l’autre match (2-2).

En bref

La RD Congo accuse Walid Regragui de racisme, le Marocain se défend : la polémique sur l’altercation après le match RD Congo – Maroc se poursuit. En zone mixte, Chancel Mbemba a sous-entendu des propos racistes de la part du sélectionneur marocain, Walid Regragui. La fédération congolaise (Fecofa) a émis un communiqué accusant officiellement de racisme les Marocains. Du côté des Lions de l’Atlas, Walid Regragui a donné une toute autre version au journal L’Équipe, parlant d' »insinuations malhonnêtes » de Chancel Mbemba. Le sélectionneur marocain a été également défendu par son joueur Nayef Aguerd. Au milieu de la nuit, la CAF a annoncé l’ouverture d’une enquête.

Plusieurs pays qualifiés par ricochet : la monumentale contreperformance du Ghana en fin de match contre le Mozambique (2-2) a arrangé plusieurs autres sélections : la Guinée, l’Angola, le Burkina Faso, le Mali et le Maroc sont tous officiellement qualifiés pour les huitièmes de finale. En effet, avec 4 points, ils sont au moins assurés d’être devant la Côte d’Ivoire et le Ghana.

Des heurts après les matches : après le coup de sifflet final de Côte d’Ivoire – Guinée équatoriale, la désolation a cédé la place à la colère. Des heurts ont été signalés au stade d’Ébimpé et dans les environs. Des bus ont été caillassés. Des scènes qui se sont reproduites après le deuxième match entre le Mozambique et le Ghana, quand des spectateurs ghanéens ont tenté de s’en prendre à leurs joueurs

Le JT de la CAN

CAN 2024
CAN 2024 © France24

Retrouvez le JT de la CAN tous les soirs de match en direct à 23 h 10 sur France 24

La déclaration

Moses Simon, attaquant du Nigeria et homme du match : « Toutes les équipes sont dangereuses, il va falloir bien se reposer et repartir au charbon. »

L’image du jour :

La déception du milieu de terrain ghanéen Andre Ayew à la fin du match de CAN 2024 entre le Mozambique et le Ghana au stade olympique Alassane Ouattara à Ebimpe, à Abidjan, le 22 janvier 2024.
La déception du milieu de terrain ghanéen Andre Ayew à la fin du match de CAN 2024 entre le Mozambique et le Ghana au stade olympique Alassane Ouattara à Ebimpe, à Abidjan, le 22 janvier 2024. © Issouf Sanogo, AFP

Andre Ayew a la tête baissée après le match nul du Ghana face au Mozambique (2-2), un score synonyme de quasi élimination pour les Black Stars de la CAN 2024. Peut-être la dernière image d’André Ayew à la CAN. Triste pour co-recordman de participations (8). 

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *