Récap’ CAN : la Côte d’Ivoire se prépare au sacre, le Nigeria gâchera-t-il la fête ?

Récap' CAN : la Côte d'Ivoire se prépare au sacre, le Nigeria gâchera-t-il la fête ?

Coupe d’Afrique, suite et fin. L’Afrique du Sud est venu à bout de la RD Congo, samedi, pour décrocher la médaille de bronze de la CAN 2024. En attendant la grande finale à Abdijan entre la Côte d’Ivoire et le Nigeria.

Publié le :

5 mn

Le programme de la journée

La compétition touche à sa fin avec le dernier match et le plus important : la finale qui sacrera le 34e champion d’Afrique.

À lire aussiNigeria – Côte d’Ivoire : performances et parcours des finalistes de la CAN

L’affiche du jour 

Cette finale oppose deux poids lourds du football africain. Si les Éléphants ont connu un parcours semé d’embuches dans le tournoi, les Super Eagles, eux, sont montés en puissance régulièrement. Mais les deux équipes, qui comptent dans leurs rangs des joueurs de classe mondiale, s’appuient avant tout sur leur collectif. État des lieux avant la finale.

Retrouvez l’avant-match dimanche matin sur notre site

Les hommes à suivre : Haller et Osimhen

Blessé au début de la CAN, le buteur ivoirien Sébastien Haller est monté en puissance tout au long du tournoi. À l’image des Éléphants, son parcours est celui d’une renaissance, après deux années marquées par la maladie et les blessures.

Son portraitSébastien Haller, le buteur symbole de cette Côte d’Ivoire « qui revient de loin »

Le Nigeria est arrivé à la CAN avec une armada offensive redoutable et redoutée. Á sa tête Victor Osinhem, 25 ans, fraichement auréolé du titre de meilleur joueur africain de l’année. La star du Napoli a surtout mis son talent au service du collectif, aidant les Super Eagles à se hisser jusqu’en finale.

Retrouvez son portrait dimanche matin sur notre site

L’hymne de la finale

L’hymne officiel de la CAN 2024, « Akwaba » de Magic System, a été dépassé dans le cœur des Ivoiriens par « Coup du marteau » du producteur Tam Sir. Un artiste qui n’en revient toujours pas du succès de sa chanson, qu’il espère voir accompagner la Côte d’Ivoire jusqu’au sacre final.

Le "Coup du marteau" de Tam Sir : la surprise musicale de la CAN 2024
Le « Coup du marteau » de Tam Sir : la surprise musicale de la CAN 2024 © France 24

À lire aussi« Coup du marteau », le tube qui rend fou la Côte d’Ivoire

Ce qu’il s’est passé hier

Le bronze à la photo finish : l’Afrique du Sud s’est adjugée la 3e place de la CAN 2024 en battant aux tirs au but la RD Congo (0-0, 6-5 t.a.b.). Les Léopards peuvent nourrir des regrets, tant ils ont manqué l’occasion de plier le match dans le temps réglementaire. Mais la RD Congo signe son cinquième match nul de la CAN et s’incline face à une équipe spécialiste de l’exercice. Encore une fois, Ronwen Williams s’est montré décisif, en faisant chanceler Mbemba sur le tir qui aurait pu adjuger la victoire à la RD Congo. Les Léopards pouvaient être fiers de leur parcours au moment de saluer leur beau public, comme une promesse faite pour l’avenir.

En bref

Retraite d’un Écureuil et d’un Guépard : le Béninois Stéphane Sessègnon a annoncé qu’il prenait sa retraite internationale. L’ancien joueur du Paris Saint-Germain aura marqué l’histoire des Écureuils devenus Guépards. Après 20 ans de bons et loyaux services et trois CAN disputées, il est le meilleur buteur (avec 24 pions) et l’homme le plus capé de la sélection (84 apparitions). Légende.

La Côte d’Ivoire, porte-bonheur du Nigeria ? Le Nigeria et la Côte d’Ivoire se rencontrent pour la 8e fois à la Coupe d’Afrique des Nations avec un bilan positif pour les Super Eagles (3 victoires contre 2 pour les Éléphants et 2 nuls). Mais fait plus intéressant : le Nigeria a croisé la Côte d’Ivoire lors des trois éditions de la CAN qu’ils ont remportées (1980, 1994, 2013). Prémonitoire ?

La Côte d’Ivoire dans les pas de l’Égypte ? Une statistique inverse pour ne pas se fâcher avec nos hôtes ivoiriens. La Côte d’Ivoire est le premier pays hôte à se qualifier pour la finale depuis l’Égypte en 2006. À l’époque, les Pharaons l’avaient emporté… Prémonitoire bis ?

Le JT de la CAN

CAN 2023
CAN 2023 © France 24

La décla du jour

José Peseiro, sélectionneur du Nigeria : « Ahmed Musa est beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup plus qu’un joueur. Il nous aide beaucoup. Il me donne des conseils, il me fait des suggestions utiles. Il est un support très important sur le terrain et en dehors. Ahmed est spécial, il a gagné la CAN [en 2013]. Il maintient la cohésion. Il pousse, il harangue. » De l’étoffe d’un futur adjoint ?

L’image du jour

Les joueurs de l'Afrique du Sud portent en triomphe leur sélectionneur Hugo Broos après leur troisième place à la CAN 2024.
Les joueurs de l’Afrique du Sud portent en triomphe leur sélectionneur Hugo Broos après leur troisième place à la CAN 2024. © Pierre René-Worms, FMM

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *