Première réussie pour Antoine Dupont avec l’équipe de France de rugby à VII

Première réussie pour Antoine Dupont avec l'équipe de France de rugby à VII

Antoine Dupont et l’équipe de France de rugby à VII ont remporté la médaille de bronze, dimanche, lors du tournoi de Vancouver. Battus in extremis par la Nouvelle-Zélande en demi-finale, les hommes du sélectionneur Jérôme Daret se sont imposés dans la petite finale face aux États-Unis.

Publié le :

3 mn

Débuts réussis. Antoine Dupont, le joueur vedette du rugby à XV, fraîchement arrivé au sein de l’équipe de France de rugby à VII, est monté en puissance tout au long du week-end du 24 et 25 février lors du tournoi de Vancouver, où les Bleus ont remporté une médaille de bronze, en battant les États-Unis 42 à 12.

Six matches, dont deux comme titulaire, c’est peu, mais c’est suffisant pour jauger ce que peut apporter le joueur du Stade Toulousain, 27 ans, à la discipline olympique.

Il a commencé le tournoi sur le banc, observant ses coéquipiers déjà tranchants face aux États-Unis (24 à 12), et aux Samoa (40 à 7).

À lire aussiJO-2024 : la superstar française Antoine Dupont va intégrer l’équipe de rugby à VII

Irrésistibles, les tricolores, portés par Aaron Grandidier et Jordan Sépho, ont pris le temps de placer l’ancien capitaine de l’équipe de France à XV dans les meilleures conditions.

« Nous voulions montrer (à Antoine Dupont) que nous avions le niveau pour jouer avec lui », a expliqué William Iraguha au site RugbyPass.

Décisif contre l’Irlande en quart de finale

Titulaire pour la première fois de sa carrière samedi contre l’Australie, Dupont a ouvert son compteur personnel à la suite d’une feinte de passe inspirée combinée à un raffut efficace (31 à 5).

En quart de finale contre l’Irlande, le joueur désigné comme le meilleur au monde de rugby à XV en 2021 par World Rugby a débloqué une situation critique au-delà du temps réglementaire. Alors à 7 contre 6, le joueur a profité du surnombre, de l’espace laissé libre dans le petit côté, pour filer vers l’en-but et qualifier la France pour le dernier carré, une première cette saison.

Face aux « All Blacks Sevens », le sélectionneur Jérôme Daret a fait entrer en jeu Dupont au moment où les Bleus étaient nettement dominés. Il a ainsi contribué au retour des Français, finalement infructueux (28 à 26).

Pour tenter de glaner la première médaille de la saison, Dupont a été titularisé contre les États-Unis. Coupable d’un en-avant volontaire, synonyme de carton jaune, ses coéquipiers ont encaissé deux essais durant son exclusion.

« Un sacré joueur, il nous aide dans tous les secteurs de jeu »

De retour sur le terrain, le joueur formé à Castelnau-Magnoac (Hautes-Pyrénées) s’est aussitôt rattrapé en offrant deux essais coup sur coup à Theo Forner et Aaron Grandidier. Les Bleus menaient à la pause (14-12).

Dans le second acte, les tricolores ont continué à dérouler et Dupont a clos les débats avec un exploit personnel.

Pour son coéquipier de l’équipe de France, William Iraguha, ce premier tournoi (3 essais) est prometteur. « Honnêtement (Dupont) est un sacré joueur, il nous aide dans tous les secteurs de jeu. Il a montré ses qualités ce week-end », a-t-il déclaré au micro de Rugbypass.

Au-delà des résultats, Antoine Dupont a prouvé qu’il est capable de s’adapter à cette discipline olympique, aussi bien sur le plan physique que tactique.

Les Bleus viseront l’or lors de la prochaine étape du circuit mondial de rugby à VII à Los Angeles du 1er au 3 mars.

« Nous souhaitons remporter un tournoi cette saison », a rappelé William Iraguha après la petite finale. Avec Dupont, le VII de France dispose d’une arme supplémentaire pour y parvenir.

Avec AFP

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *