Premier League : Liverpool et Manchester City se neutralisent, Arsenal reste leader

Premier League : Liverpool et Manchester City se neutralisent, Arsenal reste leader

Liverpool et Manchester City ont mené dimanche une bataille ardente mais sans vainqueur (1-1), si ce n’est pour Arsenal qui conserve la tête du championnat à dix journées du terme. Les Gunners affronteront les Citizens le 31 mars pour le prochain choc de la saison.

Publié le : Modifié le :

3 mn

C’est un résultat qui fait les affaires d’Arsenal. Liverpool et Manchester City n’ont pas réussi à se départager dimanche 10 mars au terme du choc de la 28e journée de Premier League. À domicile, les Reds ont été menés sur un but de John Stones (23e, 0-1) mais ils ont recollé sur un pénalty d’Alexis Mac Allister (50e, 1-1), reproduisant le scénario et le score du match aller.

Le partage des points fait les affaires d’Arsenal, vainqueur la veille de Brentford (2-1), et qui compte le même total que Liverpool après 28 journées, mais dispose d’une différence de buts plus favorable. Le triple champion d’Angleterre en titre, Manchester City, est troisième avec 63 points, un de moins qu’eux.

La lutte reprendra de plus belle le 31 mars, après la trêve internationale, avec les chocs Liverpool-Brighton et Manchester City-Arsenal.

Plusieurs occasions manquées pour les Citizens

Les Citizens ont poussé à vingt et un leur série de matches sans défaite, toutes compétitions confondues, mais ils ont de nouveau été tenus en échec à Anfield Road, un des rares stades où ils se cassent régulièrement les dents.

Leur entraîneur à succès, Pep Guardiola, ne s’y est imposé qu’une fois depuis son arrivée au début de la saison 2016-2017. C’était en février 2011 devant des tribunes vidées par la pandémie de coronavirus.

Mo Salah, le milieu de Liverpool, continue à jouer alors que son coéquipier Alexis Mac Allister est au sol, lors du match de Premier League contre Manchester City dimanche à Anfield Road. © Paul ELLIS / AFP

La disette aurait pu prendre fin dimanche au regard des multiples occasions de but créées par Manchester City, mais Phil Foden a buté sur Caoimhin Kelleher (58e) puis la barre transversale (73e), et Jérému Doku a vu ses espoirs repoussés par un poteau (89e).

Côté Liverpool, Luis Diaz a gâché une superbe ouverture de Mohamed Salah en tirant à côté (63e) et a été repris proprement par Kyle Walker (64e).

Dernier duel de Premier League entre Guardiola et Klopp

Dans le temps additionnel, les Reds ont réclamé deux pénalties après une faute supposée sur Salah (90e+7) et un pied en avant de Doku devant Mac Allister (90e+9), mais l’arbitre n’a accordé ni l’un, ni l’autre.

Les visiteurs ont pris l’avantage tôt dans la partie sur un corner habillement tiré par Kevin De Bruyne et repris au premier poteau, sans trop d’adversité, par le défenseur John Stones (23e, 0-1), son premier depuis fin avril 2023 en Premier League.)

Liverpool est revenu dans la partie avec un pénalty obtenu par Darwin Nunez, à l’affut sur une passe en retrait mal appuyée de Nathan Aké et fauché dans la surface par le gardien Ederson (47e), blessé sur l’occasion et contraint de sortir dix minutes plus tard.

Le milieu argentin Alexis Mac Allister, une des recrues de l’été dernier, a transformé le pénalty en force sur la gauche (50e, 1-1).

Il s’agissait du dernier duel en Premier League entre Pep Guardiola et Jürgen Klopp, l’entraîneur de Liverpool qui quittera le club en fin de saison. Leurs équipes pourraient toutefois encore se rencontrer en Coupe d’Angleterre.

Avec AFP

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *