in

VIDEO. JO de Pékin 2022 : pourquoi la snowboardeuse Française Lucile Lefèvre s’est déguisée en tigre pour la dernière course de sa carrière

Pour sa dernière compétition avant la retraite, la snowboardeuse française Lucile Lefèvre s’est déguisée en tigre lors des qualifications de big air, lundi 14 février au Jeux olympiques de Pékin.

“C’est ma toute dernière compétition. Je me suis blessée au genou dans le slopestyle, donc je n’ai pas pu faire de figures aujourd’hui (…) C’est plus amusant” de concourir déguisée, a expliqué la snowboardeuse de 26 ans. Merci au Suisse Nicolas Huber, propriétaire du déguisement et médaille d’argent en slopestyle aux championnats du monde de snowboard 2017, qui a bien voulu le lui prêter.

Le snowboardeur, “un homme fou, (avait) le costume alors j’ai demandé s’il pouvait me le donner” pour les qualifications du 14 février, a confié Lefèvre.

Mais pourquoi la Française s’est-elle parée de cet accoutrement ?

C’est est en référence au nouvel an chinois, placé sous le signe du tigre cette année. “Tout le monde veut une photo avec moi. C’est super amusant.” Interrogée sur le fait que les images de sa tenue allaient sans doute faire le tour du monde, la Française a assuré “se sentir bien”. “Le monde devrait être amusant (car) il y a beaucoup de problèmes. Si tout le monde était en paix, le monde serait un meilleur endroit (…) c’est le message que je veux partager.”

\ud83c\udfc2\ud83d\udc05 Blessée au genou et alors qu’elle prendra sa retraite à la fin des JO, la Française Lucile Lefevre se fait plaisir sur les qualifications du Big Air ! Le déguisement tigre est validé ! \ud83d\ude04

\u25b6\ufe0f Le DIRECT : pic.twitter.com/7tZ7PpIYRE

— francetvsport (@francetvsport) February 14, 2022

Lefèvre, deux podiums en Coupe du monde durant sa carrière, a terminé 29e aux qualifications du big air lundi après avoir été éliminée de l’épreuve de snowboard slopestyle de ces JO dès les qualifications également (27e).

La Briançonnaise ne s’est pour autant jamais laissée décourager. “À trois ans, j’ai eu une importante maladie de la hanche et les médecins m’ont dit que je ne pourrais pas marcher, ni faire du sport”, a-t-elle retracé. “Mais ensuite, j’ai fait (…) du snowboard et j’ai fait des progrès. Et je suis ici (aux Jeux olympiques d’hiver) pour la deuxième fois”, s’est-elle félicité. La prochaine étape de sa vie, Lucile Lefèvre compte la passer avec son père, dans son école de voile. Et sa discipline de prédilection ne sera jamais très loin. “Je formerai peut-être des bébés snowboarders.”

Source: https://www.ladepeche.fr/2022/02/14/video-jo-de-pekin-2022-pourquoi-la-snowboardeuse-francaise-lucile-lefevre-sest-deguisee-en-tigre-pour-la-derniere-course-de-sa-carriere-10109276.php

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.