VIDEO. Festival de Luchon. Stéphane Bern :  » En tournage, je suis en vacances de moi « 


l’essentiel
Pour ses réalisatrices, les sœurs Emilie et Sarah Barbault, il est « notre Hugh Grant », rien de moins. Stéphane Bern, le conteur des Secrets d’Histoires télévisés opère une nouvelle incursion dans la fiction (après « Meurtres en Lorraine » et « Pour l’honneur d’un fils », à sortir) qu’il espère définitive. Voici « Bellefond », un procureur à la mémoire tourmentée par une erreur judiciaire qui se rachète à travers une enquête et le soutien de trois jeunes juristes. C’est parti pour une série de fictions d’1h40, une par an.

Pourquoi passer des émissions d’histoire à la fiction ?

Parce que j’ai toujours eu envie d’être comédien. Il y a vingt ans, on avait fait une couverture de magazine télé avec Virginie Effira en Chapeau Melon et Bottes de cuir, elle me disait : « Je n’ai qu’un rêve, c’est de faire du cinéma. » Je lui avais dit « moi aussi »…Mais il a fallu que j’attende que Line Renaud me dise « Qu’importe le regard des gens, vas-y, fonce ! »

Un projet de carrière ?

Ces tournages, c’est très différent de ce que j’ai fait dans mes émissions, là on ne regarde plus la caméra. Je fais ce qu’on me dit, j’écoute, je suis en vacances de moi, je suis le procureur Bellefond. Après tout, pourquoi ne pas explorer tous les métiers de la mosaïque ? et quand j’en aurais fini avec la télé, je pourrai faire de la fiction à plein temps, si on me trouve crédible… Je travaille la voix, Michel Serrault, qui venait gentiment dans mes émissions, me donnait des trucs, « baisse d’un ton, parle moins fort », c’est notre défaut, nous les gens de télé.

Autre transfuge de discipline, Stéphane Plaza !

Je l’ai vu dans un film, il est sincère, c’est ce qui compte, non ? On nous met des étiquettes d’animateur télé, mais quand les gens ont vu Meurtre en Lorraine, ils m’ont dit qu’ils avaient oublié au bout de cinq minutes que j’étais Stéphane Bern. C’est plus dur au théâtre, vous entendez les gens qui disent au premier rang « Mais oui, je te dis que c’est lui ! »

Vous voici en procureur Bellefond, qui est-il ?

Il est dur, prétentieux, arrogant, et au fur et à mesure, il va briser l’armure, il va aider les stagiaires et c’est très intéressant à jouer parce que ça aborde le sujet de la transmission entre les générations.

Pourquoi faut-il que cela passe par une affaire policière ?

C’est ce que demande France Télévisions, les intrigues provoquent une tension, mais j’adorerais tourner une romance.

Retour dans l’Histoire : peut-on la faire mentir, dire que Pétain a protégé les juifs français ?

Avec Laval qui disait avant les rafles : « N’oubliez pas les enfants ! » On peut raconter l’Histoire de mille façons, mais pas la falsifier, non, Pétain n’a pas sauvé de juifs.

Source: https://www.ladepeche.fr/2022/02/10/video-festival-de-luchon-stephane-bern-en-tournage-je-suis-en-vacances-de-moi-10102090.php


Commentaires

Commentaires

Choose A Format
Personality quiz
Series of questions that intends to reveal something about the personality
Trivia quiz
Series of questions with right and wrong answers that intends to check knowledge
Poll
Voting to make decisions or determine opinions
Story
Formatted Text with Embeds and Visuals
List
The Classic Internet Listicles
Countdown
The Classic Internet Countdowns
Open List
Submit your own item and vote up for the best submission
Ranked List
Upvote or downvote to decide the best list item
Meme
Upload your own images to make custom memes
Video
Youtube and Vimeo Embeds
Audio
Soundcloud or Mixcloud Embeds
Image
Photo or GIF
Gif
GIF format