in

Une ancienne reine de beauté ne peut plus fermer les yeux ni sourire à cause d’une chirurgie ratée

Une ancienne reine de beauté a révélé qu’elle n’arrive plus à sourire ni à fermer les yeux depuis une chirurgie ratée.

C’est en 2020 que Yulia Taresevich a remporté le concours Miss Russie. Alors qu’elle avait 43 ans, la reine de beauté a ensuite décidé de subir une série d’opérations de chirurgie plastique, or elle regrette aujourd’hui son passage dans une clinique du sud de la Russie, à Krasnodar.

Dans une entrevue avec Russian Channel 1, Yulia a expliqué que c’est après après avoir subi un lifting de la peau du visage, une blépharoplastie (une correction cosmétique des paupières) et une mini-liposuccion qu’elle a constaté avec horreur que son visage était très enflé et enflammé: «Je suis venue vers eux [les chirurgiens]. Je voulais juste corriger certaines nuances causées par le vieillissement. Mais malheureusement, j’y ai perdu la santé. »

Depuis qu’elle est passée sous le bistouri des chirurgiens Andrey Komarov et Omar Khaled, Yulia est méconnaissable et elle n’arrive plus à fermer les yeux, en plus d’être désormais incapable de sourire.

La reine de beauté, qui avait payé un somme de 3500 euros pour ces chirurgies, a dû dépenser 23 690 euros pour corriger son visage, mais en vain: «J’ai des cicatrices qui se sont formées sur mes joues quand ils ont arraché tous mes tissus. Mes yeux ne peuvent pas se fermer et je ne peux pas sourire. Je ne peux pas soulever ma lèvre supérieure et une partie de mon visage ne fonctionne pas du tout. »

Selon les deux chirurgiens qui ont effectué ces chirurgies sur Yulia, ce serait en raison d’un rare défaut génétique impossible à détecter, la sclérodermie, que le visage de Yulia aurait réagi de la sorte.

Yulia a donc décidé d’avoir recours à la justice: «Les médecins qui m’ont défiguré le visage se sont dégagés de toutes responsabilités. J’ai décidé de passer devant un tribunal. »

Signalons enfin qu’une porte-parole de la Commission d’enquête russe a confirmé que « l’enquête sur l’affaire pénale est en cours ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.