Un patient de 36 ans subit trois chimios, le retrait de sa vessie et de sa prostate : l’hôpital de Quimper avait fait une erreur


C’est une victoire après un long combat. Un homme de 36 ans a obtenu justice et réparation après une erreur de diagnostic de l’hôpital de Quimper. La cour administrative d’appel de Nantes a condamné le centre hospitalier de Cornouaille à l’indemniser.

L’affaire remonte à 2011. Un homme de 36 ans constate la présence de sang dans son urine. L’hôpital pratique un neuroscanner qui met en évidence, dit l’hôpital à l’époque, une tumeur de la vessie et des lésions suspectes métastatiques. Immédiatement des séances de chimiothérapie sont mises en place. Le patient suit trois séances entre août et novembre de la même année. Le 30 décembre, on lui ôte sa prostate et sa vessie.

La pathologie était bénigne

Quelques mois plus tard, après l’analyse des prélèvements, le diagnostic initial de cancer de la vessie est remis en cause. Le patient souffrait en réalité d’un pécome vésical d’une forme rare. La littérature médicale ne recense en effet que cinq cas connus. La pathologie est en réalité bénigne. Tous les traitements subis par le patient n’étaient pas justifiés, a estimé le CHU de Nancy où l’homme vit aujourd’hui, raconte Actu.fr.

Le patient, un maçon âgé aujourd’hui de 47 ans, divorcé et père d’un enfant, demandait 815 336 euros en réparation des préjudices subis par le traitement subi inutilement. Il réclame notamment 44 000 euros pour ses seuls « frais liés à l’utilisation d’un médicament type Viagra ». Il souffre en effet de troubles érectiles. Il n’a pas repris son activité professionnelle et s’est vu reconnaître un taux d’incapacité supérieur à 80 %.

Son indemnisation réévaluée

En juin 2020, le tribunal administratif de Rennes condamne l’hôpital à lui verser 183 213 euros et 60 398 € à la Caisse primaire d’assurance maladie. La Cour administrative de Nantes a réévalué l’indemnisation : le patient percevra finalement 187 963 euros. Les juges ont pris en compte sa perte de gains professionnels, son préjudice esthétique et son préjudice sexuel.

Source: https://www.ladepeche.fr/2022/02/15/un-patient-de-36-ans-subit-trois-chimios-le-retrait-de-sa-vessie-et-de-sa-prostate-lhopital-avait-fait-une-erreur-10112195.php


Commentaires

Commentaires

Choose A Format
Personality quiz
Series of questions that intends to reveal something about the personality
Trivia quiz
Series of questions with right and wrong answers that intends to check knowledge
Poll
Voting to make decisions or determine opinions
Story
Formatted Text with Embeds and Visuals
List
The Classic Internet Listicles
Countdown
The Classic Internet Countdowns
Open List
Submit your own item and vote up for the best submission
Ranked List
Upvote or downvote to decide the best list item
Meme
Upload your own images to make custom memes
Video
Youtube and Vimeo Embeds
Audio
Soundcloud or Mixcloud Embeds
Image
Photo or GIF
Gif
GIF format