in

Ukraine – Pour les médias français il faut sauver les Blancs : ils sont différents des Arabes et des Noirs

Ukraine – Pour les médias français il faut sauver les Blancs - ils sont différents des Arabes et des Noirs

La férocité de nos élites européennes s’est réveillée à la faveur du conflit en Ukraine. Une pensée qui avait déjà reçu la gifle de l’anticolonialiste Aimé Césaire. En vain, semble-t-il pour ces petits bourgeois de la télévision qui n’aiment les étrangers que lorsque ceux-ci s’installent avec le petit peuple pauvre, l’ouvrier. Le bourgeois des médias mainstream est généreux jusqu’au jour où il voit le petit blanc devenir nègre et traité comme tel… La peur que cela lui arrive le réveille. Car le petit bourgeois-mainstream est souvent un traitre doublé d’un lâche qui voit chez les Syriens-Libyens-Irakiens des races inférieures que l’on peut bombarder à volonté et pour leur bien.

Quoi d’étonnant que nos médias mainstream soutiennent le régiment Azov, une unité de volontaires ukrainiens néonazis jusqu’au dents, intégré à la garde nationale conseillée par l’OTAN ? Car c’est d’eux que Poutine veut se débarrasser.

Tout comme les médias mainstream, les nazis ukrainiens font le tri. Il y a les bons Ukrainiens et les mauvais Ukrainiens, c’est une question de couleur de peau.

Source : Le Média en 4-4-2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.