in

Toulouse : il pénètre de nuit dans la prison Saint-Michel pour faire du VTT

l’essentiel
Antoni Villoni, un Vététiste professionnel, s’est introduit de nuit dans la prison Saint-Michel à Toulouse, pour y tourner un clip et faire des acrobaties. Une grande partie de la prison est désaffectée depuis la fin des années 2000.

Après les catacombes de Paris dans une précédente vidéo, Antoni Villoni, rider de VTT, s’est attaqué à la prison Saint-Michel de Toulouse. Cet adepte des acrobaties dans des lieux interdits s’est introduit dans la prison désaffectée depuis plus de 20 ans, avec son équipe de tournage. Ils y ont réalisé des images complètement folles qui montrent l’envers du décor de ce lieu connu par tous les Toulousains, mais qui a été très peu mis en image.

Une vidéo “making of” du tournage a également été réalisée, où l’on peut voir comment Antoni et son équipe s’introduisent dans la prison ainsi que toutes les coulisses du tournage.

Antoni Villoni et son équipe sont entrés dans la prison au petit matin, vers 6h45, en décembre 2021. Il faisait encore nuit, mais il s’agissait de ne pas se faire repérer sur la Grande-rue Saint-Michel, où les passages de voitures ou de bus sont nombreux. Les caméras de vidéosurveillance de la ville sont également présentes sur cet axe… L’équipe a utilisé une grande échelle pliable pour passer le mur d’enceinte.

Antoni Villoni et son équipe ont utilisé une échelle pour passer le mur d'enceinte
Antoni Villoni et son équipe ont utilisé une échelle pour passer le mur d’enceinte

Une fois à l’intérieur, un des membres de l’équipe a réussi à déverrouiller une porte d’entrée pour faire passer les autres membres et le matériel nécessaire au tournage : sacs, caméras portatives GoPro, ballon gonflable (pour une acrobatie incroyable) et même un petit tremplin pour réaliser ses “tricks” dans les couloirs et sur les murs (!) de la prison. “Antoni frise avec la légalité, il le savait déjà lors ses précédents tournages”, explique l’un de ses producteurs.

Des filins spéciaux ont été utilisés pour passer les murs d'enceinte de la prison.
Des filins spéciaux ont été utilisés pour passer les murs d’enceinte de la prison.

Des filins ont été utilisés pour faire passer le vélo et le matériel au-dessus d’un second mur d’enceinte… Le résultat est impressionnant, avec notamment des images par drones dans les couloirs et une vue aérienne de l’ancienne prison. Les acrobaties avec caméra embarquée sont d’une précision et d’un réalisme à couper le souffle.

Source: https://www.ladepeche.fr/2022/02/16/toulouse-il-penetre-de-nuit-dans-la-prison-saint-michel-pour-faire-du-vtt-10114341.php

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.