Toulouse : avant leur concert, ils racontent les coulisses du Australian Pink Floyd Show


l’essentiel
The Australian Pink Floyd Show, qui sera en concert au Zénith de Toulouse mercredi 16 février, rend hommage et reprend le répertoire du célèbre groupe britannique. La choriste Lorelei McBroom et le guitariste Dave Fowler racontent l’atmosphère de la tournée « All that you feel »…

Le kangourou géant gonflable qui occupe une partie de la scène marque bien le territoire : le Australian Pink Floyd Show est dans la place. La bestiole nargue le célébrissime cochon aussi gigantesque et aussi rebondi que le groupe Pink Floyd emmenait habituellement en tournée. Elle a chanté avec le vrai Pink Floyd, les Rolling Stones, Lou Reed et d’autres, il a joué avec Thunder, Peter Frampton et Deep Purple.

Comment a débuté la tournée « All that you feel » ?

Lorelei McBroom : De façon géniale et c’est toujours bien d’être bien accueillis !

Dave Fowler : Nous avons repris la tournée avec Zurich puis Paris. Les publications sur les réseaux sociaux sont surprenantes et puis la France est quand même spéciale ! Il y a toujours du monde et c’est vraiment l’un des endroits du monde où les gens accordent leur attention et prennent part à la fête à la différence d’autres pays que je ne citerai pas. Les Français ne sont pas aussi fous que les Américains mais ils savent manifester leur enthousiasme !

N’éprouvez-vous pas une énorme responsabilité d’interpréter les chansons d’un groupe aussi mythique que Pink Floyd ?

L. MB. : On a la grande responsabilité de faire un bon boulot pour que les gens continuent à venir nous voir ! Si vous assistez à un concert de Roger Waters et qu’il décide de changer une chanson ou de faire quelque chose que Pink Floyd n’a jamais fait, les gens seront plus enclins à l’accepter. Par contre, ils ne souhaitent pas nous voir explorer ou changer quoi que ce soit, ce qu’ils veulent entendre c’est vraiment Pink Floyd. Ils viennent vivre une expérience parce qu’ils savent qu’ils ne peuvent plus entendre le vrai Pink Floyd désormais.

D. F. : Nous avons plus de responsabilités que Pink Floyd n’en avait puisqu’ils étaient les créateurs de cette musique donc quand les gens allaient les voir en salle s’ils jouaient bien ou mal importait peu finalement parce que les gens étaient enchantés de toute façon d’être là. Quand ils viennent nous voir, ils se fichent que ce soit Lorelei, ou moi ou quelqu’un d’autre, tout ce qu’ils veulent c’est d’entendre jouer bien la musique de Pink Floyd. Si on ne fait pas le boulot ils ne reviendront pas ! Et par les temps qui courent voir les spectateurs dépenser 40 ou 50 euros pour nous voir ça implique d’être à la hauteur.

Est-ce difficile de jouer et chanter Pink Floyd ?

L. MB. : On est professionnels et si vous êtes professionnels et qu’on vous propose de jouer une musique si vous êtes pro et doué vous allez faire de votre mieux.

D. B. : Personnellement je pense que je ne pourrais pas interpréter un autre artiste au même niveau même s’il en existe un ou deux pour lesquels ce serait possible mais je ne pourrais pas jouer à la demande comme le fait Eric Johnson avec un grand talent (1), j’ai grandi en apprenant les solos de guitare de Pink Floyd parce que j’adorais ça et ça occupe une large part de mon style. Ça m’inspire encore aujourd’hui mais je ne dirais pas que je trouve ça difficile, ça vient naturellement à cause de ma passion depuis le plus jeune âge pour cette musique. Je suis chanceux je pense ! Je suis la personne indiquée pour ce boulot, ça ne veut pas dire que je suis la bonne personne pour un autre boulot !

Lorelei, quels souvenirs conservez-vous des enregistrements avec Pink Floyd sur les albums « A Momentary Lapse of Reason » (1987) et Delicate Sound of Thunder » (1988) ?

L. MB. : J’étais ravie de collaborer avec le groupe parce que leur musique m’a accompagnée pendant mes jeunes années et on a dû apprendre les chansons de l’album « A Momentary Lapse of Reason » parce qu’il était nouveau. C’était vraiment enthousiasmant de travailler avec eux, surtout parce que David Gilmour était facile à vivre, il nous a laissé la liberté d’aller sur un ton plus haut par ci ou une autre approche par là et je me suis sentie respectée. On amenait quelque chose au concert qu’il aimait et que le groupe aimait parce qu’ils nous ont gardées.

Est-ce que David Gilmour ou Roger Waters ont assisté aux concerts du Australian Pink Floyd Show ?

D. F. : Oui avant que je rejoigne le groupe, David est venu et il a convié le groupe à jouer à la fin de la tournée de 1994 puis il a réitéré l’invitation pour ses 50 ans. Il a complimenté le groupe. Je n’ai jamais rencontré Roger Waters et je ne peux pas certifier qu’il est venu nous voir mais nous avons appris qu’il était passé alors que nous jouions dans un endroit privé. Mais Steve Mac, le leader de notre groupe, a été invité à rejoindre son groupe et passer une audition mais ça ne s’est pas fait pour différentes raisons dont la voix de Steve qui était HS au moment de la rencontre. Mais Roger est apparemment venu et il a apprécié d’après ce qu’on a compris et je n’ai jamais rien entendu de négatif sur le groupe de la part des membres de Pink Floyd, bien au contraire ! Mais Lorelei doit mieux savoir puisqu’elle a travaillé avec le groupe.

L. MB. : J’ai parlé du groupe avec Nick Mason (batteur de Pink Floyd, NDLR) et il n’a dit que du bien. La seule chose qu’il a évoquée est ce que nous ne pourrions pas faire c’est-à-dire jouer « Dark Side of the Moon » et il souhaitait que le Australian Pink Floyd puisse jouer quelque chose d’aussi créatif en réinterprétant Pink Floyd à notre manière, dans notre propre style. Je lui ai répondu que la raison pour laquelle nous ne le ferions pas c’est qu’il y a un très large public qui vient nous voir et nous n’essayons pas de nous imposer comme un groupe proposant nos propres compositions comme d’autres groupes peuvent enregistrer des reprises de Pink Floyd. Donc ça marche pour nous de cette façon.

D. F. : Il y a beaucoup de groupes qui rendent des hommages mais bonne chance à eux ! Je suis concentré sur ce que nous faisons mais pour moi aucun ne sonne comme Pink Floyd. Avec nos centaines de concerts chaque année, à part pendant la période de pandémie évidemment, nous jouons clairement ce qu’il faut, comme il faut, pourquoi changerions-nous notre formule ce serait stupide !? Quand vous aimez le Coca-Cola pourquoi changer la formule ?! (rires)

Quels albums de Pink Floyd recueillent-ils vos faveurs ?

L. MB. : « Dark Side of the Moon» ! Et puis c’est incroyable de pouvoir chanter “A Great Gig in the sky ».

D. F. : Je préfère « The Wall » ou « The Final Cut », même si je pense que David Gilmour joue merveilleusement sur « Dark Side of the Moon » et « Wish You Were Here ». Quand on écoute « The Wall » on entend cette inventivité ,particulièrement sur « Another brick in the wall part 1 » ,et surtout sur « The Final Cut » avec les solos de guitare sur « The Fletcher Memorial Home ». On se rend compte du niveau de ses parties de guitare. J’aime les albums de cette période.

Pourtant, les fans ne sont pas tous d’accord sur la qualité « The Final Cut » qui est pourtant un album très fort…

D. F. : Rick Wright avait quitté le groupe à cette époque donc ça ressemble plutôt à un album solo à la Roger Waters comme « The Wall » pouvait l’être mais ce n’est pas un album solo de Roger Waters parce que David Gilmour joue de la guitare et a créé de nombreuses chansons. Donc c’est dommage que Rick Wright ne soit pas dessus alors qu’il était sur « The Wall » ce qui fait que ce dernier est davantage considéré comme un album de Pink Floyd plutôt que « The Final Cut ». Mais je ne me mêle pas de ça, j’écoute juste et pour moi « The Final Cut » est l’un des albums les plus merveilleusement produits sur le plan du son, du mixage, du son de batterie, de guitare, de l’émotion dans les paroles, tout pour moi ici relève d’un travail remarquable.

Êtes-vous plutôt Pink Floyd ou Rolling Stones ?

L. MB. : Oh ils sont si différents ! Il ne faut pas oublier que les Rolling Stones ont une image à travers ses membres qui leur a permis de personnaliser l’écriture de chansons et la personnalité de Mick Jagger a décuplé leur formidable succès. Concernant Pink Floyd, quand on a rencontré David Gilmour avec ma sœur Durga on ne savait pas quelle tête il avait ni les autres membres parce que Pink Floyd n’était pas dans le trip « Regardez je suis une rock star ! » C’était plus basé sur l’appréciation de la musique. Donc de la même manière, les tournées étaient vraiment différentes. Mick Jagger avait une doublure qui lui ressemblait donc et qui quittait l’hôtel pour qu’il puisse s’échapper par l’arrière du bâtiment sans être submergé par la foule alors que les Pink Floyd peuvent se balader dans la rue tranquillement !

D. F. : Le premier concert auquel j’ai assisté et qui m’a inspiré pour devenir musicien à l’âge de 10 ans c’était celui des Rolling Stones au Wembley Stadium et Lorelei était sur scène avec eux. Tu devais avoir 20 ans… (elle lui répond en riant : « J’avais 30 ans oui ! ») Aujourd’hui, à cause de la pandémie qui l’a empêchée de rentrer aux États-Unis elle est restée vivre chez moi pendant 6 mois et on est devenus amis, c’est incroyable non ?

  1. Classé parmi les plus grands guitaristes de l’histoire du rock, musicien de studio reconnu, il a notamment joué avec Christopher Cross, Joe Satriani et Steve Vai.
Mercredi 16 février à 20h au Zénith (11, avenue Raymond Badiou). Tarifs : de 34,40 à 80,60 euros. Tél. 05 34 31 10 00. www.box.fr
 

Source: https://www.ladepeche.fr/2022/02/14/avant-leur-concert-toulousain-ils-racontent-les-coulisses-du-australian-pink-floyd-10109666.php


Commentaires

Commentaires

Choose A Format
Personality quiz
Series of questions that intends to reveal something about the personality
Trivia quiz
Series of questions with right and wrong answers that intends to check knowledge
Poll
Voting to make decisions or determine opinions
Story
Formatted Text with Embeds and Visuals
List
The Classic Internet Listicles
Countdown
The Classic Internet Countdowns
Open List
Submit your own item and vote up for the best submission
Ranked List
Upvote or downvote to decide the best list item
Meme
Upload your own images to make custom memes
Video
Youtube and Vimeo Embeds
Audio
Soundcloud or Mixcloud Embeds
Image
Photo or GIF
Gif
GIF format