in

Tarbes: la famille Fontan, qui a fait de la mort un patrimoine bien vivant depuis 150 ans, en prime-time sur 6Ter

l’essentiel
L’émission « Familles mortelles » suit le quotidien de ceux qui exercent dans le funéraire. Ils ne pouvaient pas mieux tomber. Chez les Fontan, la marbrerie a plus de 150 ans et la sixième génération perpétue ce savoir-faire à Tarbes et dans les Hautes-Pyrénées.

Dans la famille Fontan, l’art de la marbrerie, qui se transmet de père en fils depuis six générations, n’a plus de secret. Pas plus que la mort qui pourtant demeure un tabou sociétal. Ici, le sujet est même au cœur de l’entreprise familiale, riche de 151 ans d’histoire et aujourd’hui de 14 employés sur plusieurs sites, les pompes funèbres zone Kennedy, le magasin de fleurs face au cimetière Nord et l’atelier de conception à Gayan. « Nous allons ouvrir sur le site historique de la maison mère où ma mère tient le magasin de fleurs deux chambres funéraires. Là où tout a commencé » sourit Sonia Fontan, sixième génération de Fontan à œuvrer dans le funéraire depuis que Leonce a créé la marbrerie en 1870. « Peut-être même plus tôt » précise Bernard, 67 ans, qui perpétue encore aujourd’hui ce savoir-faire, tout en continuant à prospecter dans les archives sur l’origine de cet héritage. « La marbrerie, c’était le cœur du métier. De nombreux monuments dans les cimentières de Tarbes et des environs ont été réalisés par mes aïeuls. Certains ont plus d’un siècle. Moi j’ai toujours baigné là-dedans. Je gravais des cailloux déjà à 15 ans. »

Aujourd’hui, c’est donc Sonia, sa fille, qui préside aux pompes funèbres. Elle qui a abandonné sa carrière d’enseignante à 34 ans pour revenir aux racines, aux côtés de son frère Lionel, marbrier forcément. « Je ne les ai pas forcés. Dans ces métiers, il faut y aller avec envie et avoir beaucoup d’empathie, précise Bernard. Mais quand ma fille est revenue, ça m’a énormément soulagé. Avec tous les collègues, on tient vraiment à cet esprit famille. On tient à ces relations serrées, à cette amitié, qui permet aussi d’extérioriser parfois… »

« Des retours pleins d’amour »

Des valeurs dont Sonia est aujourd’hui la garante. « J’ai toujours été très famille et là, je me suis dit que c’était le moment de redescendre. Il y a un vrai attachement à cette entreprise, mais aussi une certaine pression pour bien faire et surtout la faire perdurer. Depuis dix ans que je suis revenue, je m’épanouis. On a des retours pleins d’amour. Cette approche où l’on prend du temps avec les familles, où l’on personnalise chaque cérémonie, fait qu’on se sent utile. Pendant le Covid, on a même organisé des cérémonies ici, pour offrir un moment aux proches, qu’ils puissent faire leur deuil. Il faut laisser un souvenir aux familles. C’est primordial. »

Travaillant désormais sur tous les métiers du funéraire, l’entreprise Fontan a su se moderniser, à l’image de ces ateliers désormais entièrement numérisés où le travail se fait à l’eau et plus à sec comme avant. Autant de facettes que les Fontan et leurs équipes ont présentées aux caméras de 6ter pour leur programme « Familles mortelles », diffusé le 17 février en prime time. Une exposition pour « redorer l’image d’un secteur » et pourquoi pas susciter des vocations. Chez les Fontan, avec cinq petits-enfants, la 7e génération se languit déjà…

En prime time jeudi sur 6Ter

Façon « Six feet under », la série à succès, l’émission « Familles mortelles » plonge dans le quotidien de quatre familles travaillant dans le funéraire, dont les Fontan. « La production cherchait des entreprises familiales et indépendantes, raconte Sonia. C’était l’occasion de montrer que nous sommes des gens comme les autres, alors que ce secteur a souvent mauvaise réputation. » Après un préreportage en août, les équipes sont revenues tourner durant une semaine en Bigorre. « Ça fait toujours un peu peur, mais ça s’est bien passé. on a été sincère. C’est une bonne expérience qui met en lumière un sujet tabou. Alors que nos métiers de l’ombre sont pourtant essentiels. » Diffusion jeudi soir sur 6Ter. 

Source: https://www.ladepeche.fr/2022/02/10/tarbes-la-famille-fontan-qui-a-fait-de-la-mort-un-patrimoine-bien-vivant-depuis-150-ans-en-prime-time-sur-6ter-10101925.php

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.