in ,

La finale de la Ligue des champions sera jouée à Paris, et non en Russie

La finale de la Ligue des champions sera jouée à Paris, et non en Russie

L’instance dirigeante du football européen a voté vendredi le déplacement de la finale de la Ligue des champions de cette saison, le match phare du calendrier sportif du continent, à Paris en guise de punition pour l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Le match, qui aura lieu le 28 mai, devait se jouer à Saint-Pétersbourg, dans un stade construit pour la Coupe du monde 2018 et financé par le géant russe de l’énergie Gazprom, l’un des principaux sponsors de l’UEFA. Au lieu de cela, le match se déroulera au Stade de France, à Saint-Denis, dans la banlieue nord de Paris. Ce sera la première fois que la France accueillera la finale depuis 2006.

L’UEFA a également décidé de délocaliser tous les matchs des tournois qu’elle contrôle qui devaient se jouer en Russie et en Ukraine, qu’ils concernent des clubs ou des équipes nationales. Pour l’instant, cela ne concerne qu’un seul match de club : le prochain match à domicile du Spartak Moscou en Europa League (deuxième division).

Mais la décision de l’UEFA de punir la Russie va mettre une nouvelle pression sur l’instance dirigeante du football mondial, la FIFA, pour qu’elle déplace un match de qualification pour la Coupe du monde prévu à Moscou le mois prochain.

Jeudi, les fédérations de football de la Pologne, de la République tchèque et de la Suède ont écrit à la FIFA pour demander que la Russie soit interdite d’accueillir les matchs de qualification pour la Coupe du monde 2022 qui sont prévus le mois prochain. La Pologne doit affronter la Russie à Moscou le 24 mars. Si la Russie remporte ce match, elle accueillera le vainqueur du match entre la République tchèque et la Suède dans un match qui décidera de l’une des dernières places européennes pour la Coupe du monde au Qatar plus tard cette année.

“L’escalade militaire que nous observons entraîne de graves conséquences et réduit considérablement la sécurité de nos équipes nationales de football et des délégations officielles”, ont écrit les fédérations dans un communiqué commun. Elles ont appelé la FIFA – qui a autorité sur les jeux – et l’UEFA à présenter immédiatement des “solutions alternatives” pour les sites qui ne sont pas sur le sol russe.

Ces derniers jours, l’UEFA a fait l’objet d’un lobbying intensif, en privé et en public, de la part de responsables britanniques, qui souhaitaient déplacer la finale de la Ligue des champions à Londres. Cette idée a toutefois été rapidement rejetée, pour des raisons logistiques et pour éviter que le football ne devienne un outil politique pour les législateurs britanniques, qui l’ont souvent utilisé pour marquer des points en Grande-Bretagne et à l’étranger. Le ministre britannique des Affaires étrangères, par exemple, a suggéré cette semaine que les équipes britanniques devraient boycotter le match si elles se qualifiaient et s’il n’était pas déplacé hors de Russie.

Paris est apparu comme le principal candidat pour remplacer Saint-Pétersbourg parce qu’il n’a pas accueilli le match depuis 2006 et parce que la France occupe actuellement la présidence tournante du Conseil de l’Union européenne, l’un des principaux organes décisionnels de l’Union.
Le président de l’UEFA, Aleksander Ceferin, s’est rendu dans la capitale française jeudi pour rencontrer le président français, Emmanuel Macron, afin de finaliser l’accord.

Ce sera la troisième année consécutive que la finale de la Ligue des champions doit être déplacée, les deux dernières éditions ayant été déplacées au Portugal en raison de problèmes de coronavirus.

La finale à Paris sera également la première fois depuis l’apparition du coronavirus que le match sera joué dans un stade complet. La finale de 2020 a été jouée sans spectateurs dans le cadre d’un environnement de type bulle créé pour terminer le dernier match de la compétition, tandis que l’année dernière, des restrictions ont fait que seul un quart du stade Dragão à Porto a été autorisé à être rempli.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.