in

Remise en liberté refusée pour un père incestueux qui avait commis des agressions sur sa fille adolescente

Remise En Liberté Refusée Pour Un Père Incestueux Qui Avait Commis Des Agressions Sur Sa Fille Adolescente

La cour d’appel a refusé la remise en liberté d’un père coupable d’inceste et qui a écopé d’une peine de 14 ans d’incarcération, rapporte le Journal de Montréal. 

La Cour du Québec déclaré coupable Stéphan Joachim en juin dernier d’agression sexuelle, d’inceste, de leurre et de trafic de cannabis. Il avait écopé de 14 ans de prison 5 mois plus tard.

Sa victime avait alors 21 ans. Joachim avait commis des agressions sur sa fille adolescente à plusieurs reprises entre ses 13 ans et ses 15 ans.

Après le jugement, Joachim avait fait savoir qu’il voulait faire appel de sa déclaration de culpabilité. En février, il a déposé une requête afin de recouvrer sa liberté en attendant la décision sur l’appel. Il justifie sa requête par ses problèmes de santé, comme il doit recevoir des traitements de physiothérapie après un accident de la route où il a eu plusieurs fractures.

Mais la juge Sophie Lavallée a estimé que sa condition médicale ne justifiait pas à elle seule une remise en liberté.

« Il existe une probabilité marquée que l’appelant commette une autre infraction criminelle, ce qui engendre un risque sérieux pour la sécurité publique», ajoute-t-elle.

Rappelons que Joachim a notamment écopé de peines pour pas moins de 71 crimes commis entre 1991 et 2017, notamment « les crimes odieux d’inceste et d’agression sexuelle pour lesquels il a été déclaré coupable », souligne la juge.

« La confiance du public envers l’administration de la justice serait minée par sa mise en liberté dans l’attente du sort de son appel », ajoute-t-elle.

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

Loading…

0