in

Près de Toulouse : il jouait à la roulette russe devant sa femme, les gendarmes découvrent chez lui un véritable arsenal

l’essentiel
Un habitant de Pibrac, une petite ville à côté de Toulouse, a fait vivre un calvaire à son épouse pendant des années. Il n’hésitait pas à jouer à la roulette russe devant elle. Les gendarmes ont découvert à leur domicile un véritable arsenal dont des fusils longue portée.

Un soir, cet habitant de Pibrac a craqué. Exaspéré par le bruit, cet homme de 44 ans est sorti de son jardin avec un fusil à gros calibre et a actionné la culasse. Histoire de bien montrer à ses voisins qu’ils avaient intérêt à se tenir à carreau. Ces derniers ont aussitôt averti les gendarmes. La brigade de Léguevin mène les investigations bientôt rejointe par la Celvic, la cellule de lutte contre les violences conjugales de la compagnie de gendarmerie de Toulouse-Saint-Michel.

Au fil de l’enquête et des renseignements pris, les militaires esquissent le portrait d’un homme aux multiples failles, souffrant de dépression, et potentiellement dangereux pour lui et pour les autres. Les gendarmes entendent sa femme. Son audition fait froid dans le dos. Rassurée par le fait que son époux était en garde à vue, en milieu de semaine dernière, elle a pu enfin se livrer et a raconté l’enfer en vase clos qu’elle vit depuis des années.

Contrôle judiciaire strict avant d’être jugé

Totalement sous l’emprise de son époux, elle était “assignée à résidence” ne pouvant quitter leur maison qu’avec l’autorisation de son mari. Les crises de nerfs de son compagnon et ses chantages au suicide pouvaient prendre un tour horrifique. Il lui est arrivé à plusieurs reprises de jouer à la roulette russe devant elle !

Par la suite, les gendarmes perquisitionnent le logement du couple. Ils y découvrent un arsenal impressionnant, le mari, licencié d’un club de tir sportif, avait en stock une quinzaine d’armes d’épaule dont des fusils longue portée à lunette de visée, pléthore de munitions et de la poudre.

Parmi toutes ces armes, plusieurs n’étaient pas déclarées. Cet individu, déféré lundi 14 février devant le procureur de la république, a été placé sous contrôle judiciaire strict, va bientôt comparaître devant la justice pour violences habituelles sur sa femme et violences avec arme et la détention illégale de plusieurs fusils et revolvers.

Source: https://www.ladepeche.fr/2022/02/18/pres-de-toulouse-il-jouait-a-la-roulette-russe-devant-sa-femme-les-gendarmes-decouvrent-chez-lui-un-veritable-arsenal-10118944.php

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.