in

Pass vaccinal : voici pourquoi il ne sera plus valide pour près de cinq millions de Français le 15 février

Pass vaccinal

Gare au virage ! Mardi 15 février prochain, les mesures de restriction face au Covid-19 changent dans l’Hexagone. Selon les dernières estimations données par le ministère de la Santé le 8 février dernier, 4 à 5 millions de Français ne pourront plus utiliser leur pass vaccinal. Êtes-vous concerné ? La Dépêche du Midi fait le point. 

Dans quelle mesure votre pass restera actif ?

À compter de ce mardi 15 février, pour conserver la validité de son “pass vaccinal”, les personnes de plus de 18 ans et un mois devront réaliser une injection de rappel au moins 3 mois après la fin de son schéma vaccinal initial et dans un délai de 4 mois maximum. Autrement dit, les Français n’auront ainsi qu’un créneau d’un mois pour réaliser leur dose de rappel.

A lire aussi :
Pass vaccinal : votre photo d’identité pourrait-elle bientôt être intégrée à votre QR code ?

Si ce délai n’est pas respecté, “le QR code de votre ancien certificat de vaccination sera désactivé automatiquement, il sera placé dans la catégorie “certificat expiré” et ne pourra plus être utilisé dans le cadre du passe vaccinal”, affirme le gouvernement

Qui est exempté de rappel vaccinal ?

Cette règle ne concerne pas les mineurs de 16 et de 17 ans, qui n’ont aucune obligation de recevoir un rappel vaccinal, même si cela est “recommandé” par les autorités sanitaires. De leur côté, les adolescents âgés de 12 à 15 ans sont toujours soumis au pass sanitaire et non au pass vaccinal.

Par ailleurs, les personnes qui ont été contaminées après avoir reçu leurs deux doses de vaccin sont aussi exemptées de rappel vaccinal. Les certificats de rétablissement qui leur ont été remis peuvent faire office laissez-passer. Ce certificat ne sera cependant valable que quatre mois (et non plus six comme c’était le cas).

Pourquoi tant de personnes sont concernées ?

En France, près de 54 millions de personnes ont reçu au moins une première dose de vaccin. Cependant, ils ne sont que 37 millions dans le pays à avoir reçu trois injections de vaccin. 9 millions de Français, qui ont commencé leur parcours vaccinal, détiennent pour l’heure un pass valide sans avoir reçu d’injection de rappel. Selon le gouvernement, la moitié d’entre eux ont été contaminés par le virus et n’ont donc pu recevoir leur troisième dose.

Source: https://www.ladepeche.fr/2022/02/13/pass-vaccinal-on-vous-explique-pourquoi-il-ne-sera-plus-valide-pour-pres-de-cinq-millions-de-francais-le-15-fevrier-10108185.php

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.