in

Occitanie : Hausses des péages d’autoroutes, voici les nouveaux tarifs appliqués à partir de mardi

Occitanie Peage Autoroute

Prendre l’autoroute va coûter plus cher à partir du mardi 1er février. Les tarifs vont augmenter de 2 % en moyenne et même de 2,19 % sur les Autoroutes du Sud de la France (ASF). Toulouse/Montpellier est le tronçon qui subit la plus forte hausse. Découvrez les nouveaux tarifs en Occitanie.

C’est une tradition qui perdure tous les ans : le 1er février, les tarifs des péages évoluent. À la hausse bien souvent. C’est l’application des contrats très stricts de concession signés entre l’Etat et les sociétés d’autoroutes. Sur le réseau ASF (Autoroutes du sud de la France), géré par Vinci autoroutes, la hausse est de 2,19 % cette année. La société a cependant décidé de geler ses tarifs sur certaines portions de voies rapides, utilisées en grande partie pour des trajets entre le domicile et le lieu de travail.

Autour de Toulouse

Bonne nouvelle pour les automobilistes qui doivent se rendre quotidiennement à Toulouse pour leur travail. Les tarifs restent inchangés par rapport à 2021. Sur l’A62, le trajet Saint-Jory/Toulouse conserve ses tarifs de 0,80 € en direction du périphérique ouest et 1,10 € en direction du périphérique est (1,30 € et 1,80 € entre Eurocentre et les péages de Toulouse-nord). Sur l’A64, le péage de Muret coûtera toujours 1,80 €. En revanche sur l’A68, le péage de Toulouse-est augmente de 10 centimes à 1,60 € (pas de changement pour le péage de l’Union à 0,50 €).

A61/A66

Au départ du péage de Toulouse-sud, tout dépend si vous venez du périphérique ouest (géré par la direction des routes du Sud-Ouest) ou du périphérique est (géré par Vinci autoroutes). Dans ce dernier cas, les tarifs de votre trajet seront plus élevés. Le trajet vers l’Ariège coûte 20 centimes plus cher par rapport à 2021 : 5,70 € pour Toulouse/Pamiers en venant du périphérique ouest et 6,30 € en venant du périphérique est.

A61/A9

Sur l’A61, Toulouse/Villefranche-de-Lauragais ne change pas : 2€ en venant du périphérique ouest, 2,40€ en venant du périphérique est. Le trajet Toulouse/Carcassonne-est augmente de 30 centimes. Il passe de 9,10 € à 9,40 € en venant du périphérique ouest et de 9,70 € à 10 € en venant du périphérique est. En trois ans, Toulouse/Carcassonne coûte 70 centimes plus cher.

Vous rendre à la mer de Toulouse à Narbonne-sud va aussi vous coûter 40 centimes plus cher. 14,30 € au lieu de 13,90 € en venant du périphérique ouest et 14,90 € au lieu de 14,50 € en venant du périphérique est. Toulouse/Narbonne est en travaux pour élargir l’A61 à 2*3 voies à hauteur de Villefranche et de Lézignan.

Relier Toulouse à Montpellier (péage de Montpellier Saint-Jean-de-Védas) subit la plus forte hausse cette année. 24,50 € au lieu de 23,70 € en venant de l’ouest de Toulouse et 25,10 € au lieu de 24,30 € en venant de l’est de la Ville rose. Relier les deux métropoles d’Occitanie a un coût.

Envie d’aller bientôt en Espagne ? Là aussi, vous allez payer le prix fort. Rejoindre le Perthus va coûter 23,60 € au lieu de 22,70 € en venant du périphérique ouest et 24,20 € au lieu de 23,30 € en venant du périphérique est.

A62

Relier Montauban à Toulouse va coûter 10 centimes supplémentaires à partir du 1er février 2022 : 3 € en direction du périphérique ouest et 3,70 € en direction du périphérique est. Aller de Toulouse à Agen sera plus onéreux de 40 centimes : 10,60 € en passant par le périphérique ouest et 11,30 € en passant par l’est. Le trajet Toulouse/Bordeaux subit une hausse de 10 centimes : 20,10 € ou 19,40 € au péage de Saint-Selve selon votre provenance côté toulousain et inversement.

A64

En direction des Pyrénées, les tarifs évoluent ou pas. Tout dépend de votre destination. Toulouse/Saint-Gaudens reste à 2,10 €, Toulouse/Montréjeau augmente de 10 centimes à 3,90 €, Toulouse/Lannemezan est 20 centimes plus onéreux à 5,30 €. Le trajet Toulouse/Tarbes-ouest augmente de 30 centimes à 7,80 €, 20 centimes pour un Toulouse/Pau à 11 €. Relier Toulouse à la côte basque (péage de Sames) vous coûtera 20 € (19,40 € en 2021, 19 € en 2020 et 18,90 € en 2019). Des tarifs auxquels il faut ajouter les 1,80 € du péage de Muret.

A20

Sur l’A20, relier Montauban-nord à Cahors-sud augmente de 10 centimes à 4 €. Le trajet Montauban-nord/péage de Gignac subit une hausse de 50 centimes à 14,20 €.

Tunnel du Puymorens

Le tarif du tunnel du Puymorens dans les Pyrénées augmente de 20 centimes à 7,20 € (il était à 6,90 € en 2019).

Viaduc de Millau

Les tarifs du péage du viaduc de Millau augmentent de 50 centimes : ils passent à 11,70 € l’été et 9,50 € en-dehors de la période estivale.

Les tarifs indiqués correspondent à la classe 1 (véhicules de tourisme). Retrouvez la grille tarifaire complète au 1er février 2022 en cliquant ici.
Source : La Depeche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.