in

Il trouve sur la porte une plainte concernant les pleurs nocturnes de sa fille : « Vos enfants sont sous votre responsabilité »

Les parents savent ce que c’est que d’avoir de jeunes enfants à la maison. Quel que soit le temps écoulé, le souvenir des nuits blanches reste indélébile dans la mémoire. Ces périodes durent parfois plus longtemps, d’autres moins, mais c’est une étape naturelle et obligatoire de la vie. Rien d’étrange jusqu’à présent, mais les choses se compliquent quand ce ne sont pas seulement maman et papa qui restent éveillés, mais aussi les voisins. La famille du bébé ne peut rien y faire, mais même les voisins ont-ils le droit de dormir ? Alors qui a raison ?

La circonstance susmentionnée, assez courante en vérité, s’est produite au domicile de Nacho Duque. L’homme a une petite fille de quelques mois qui, surtout la nuit, ne veut malheureusement pas dormir. D’autres locataires de l’immeuble, exaspérés par le bruit, ont écrit un message sur la porte :

Si vous me réveillez encore, je déposerai une plainte auprès de la communauté. Vos enfants sont sous votre responsabilité. Veillez à ce qu’ils ne dérangent pas la nuit ou tôt le matin. N’oubliez pas que vous n’êtes pas les seuls à vivre dans ce bâtiment

Nacho avait déjà reçu des avertissements aussi menaçants. Sachant qui était l’auteur, il avait déjà essayé de parler face à face ou par téléphone. Cependant, la personne en question n’avait jamais ouvert ni répondu à ses appels.

L’homme a donc pensé répondre aux plaintes sur le net, via son profil Twitter. Voici sa réponse :

Croyez-moi, les parents sont les premiers à vouloir que leurs enfants dorment profondément chaque nuit, mais la réalité n’est malheureusement pas toujours comme ça. Je suis désolé que les pleurs de ma fille interrompent vos rêves, mais elle est née avec ce « défaut de fabrication » et elle n’a pas d’interrupteur pour l’éteindre ou la mettre en veilleuse. Je serais d’accord avec vous si je jouais de la batterie à 4:00 du matin, mais si ma fille pleure le soir, ce n’est la faute de personne. Si cette expérience ne vous a pas fait renoncer à votre désir de devenir parent, je vous souhaite bonne chance pour mettre au monde des enfants silencieux. Enfin, si vous avez quelque chose à me dire, faites-le en personne ou ouvrez la porte quand je viens frapper. Ainsi, je n’aurai plus besoin de communiquer via les réseaux sociaux. Ceci étant dit, bonne nuit.

Le Tweet de Nacho a reçu plus de 7 000 partages. Beaucoup se sont rangés à ses côtés, faisant preuve de compréhension et de solidarité. D’autres ont plutôt pris le parti du voisin, faisant appel au droit de se reposer sans être dérangé. Les plus diplomatiques ont simplement suggéré d’insonoriser la chambre du petit. Nous ne savons pas comment l’histoire s’est terminée, mais ce qui compte, c’est de toujours essayer de résoudre les conflits en faisant des compromis. Après tout, la liberté d’un individu s’arrête là où commence celle d’un autre.

https://twitter.com/duque_nacho/status/1090005055154122753/photo/1

Written by BuzziDay

Laisser un commentaire

À chaque fois qu’il va chez son ami ça sent super bon, puis il lui montre ce super truc!

Adieu les taches et les incrustations : comment nettoyer les toilettes avec des produits « naturels » et leur redonner leur couleur d’origine