Homme tué par des policiers à Paris : ce que l’on sait des faits


Un homme a été tué ce lundi 14 février à Paris par deux policiers qu’il menaçait avec un couteau. Les faits ont eu lieu tôt ce matin dans la gare du Nord au milieu des usagers, aucun blessé n’est à déplorer.

Que s’est-il passé ?

Les faits se sont produits vers 7h en plaine gare du Nord à Paris, comme l’a précisé le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin dans un tweet. Les deux policiers patrouillaient alors à l’heure de pointe dans cette grande gare parisienne, d’où partent les trains à destination du nord de la France et de l’Europe. Un homme a alors menacé les deux agents de la brigade des réseaux franciliens avec un couteau de « 30 cm ». Ils ont riposté en faisant usage de leur arme et l’individu est décédé des suites de ses blessures. Aucun blessé n’est à déplorer chez les policiers.

Ce matin vers 7h, une patrouille de policiers a été menacée par un individu armé d’un couteau dans les transports en commun franciliens. Les policiers ont fait usage de leur arme, écartant ainsi tout danger, pour eux-mêmes et pour les voyageurs.

— Gérald DARMANIN (@GDarmanin) February 14, 2022

Que sait-on de l’individu abattu ?

L’agresseur serait, selon le ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebarri, « a priori quelqu’un qui est connu pour errer dans la gare ». Le couteau de « 30 cm » utilisé par l’individu portait l’inscription « ACAB » (All cops are bastards, « tous les flics sont des bâtards »), un slogan anti-police. Il serait né en 1991, selon une source policière, et n’était pas connu des services de police.

Un témoin de la scène a décrit l’individu pour BFMTV, « un homme assez grand avec une lame très impressionnante » qui « avançait vers les policiers avec une détermination glaçante ». L’homme, de type européen, est mort peu de temps après avoir été neutralisé.

Quels sont les premiers éléments de l’enquête ?

Si on en sait encore peu sur l’individu, la piste terroriste a été écartée en début de matinée. Le parquet national anti-terroriste (PNAT) a indiqué qu’il n’était pas saisi de l’enquête. Elle a été confiée à la 2e DPJ de Paris et la « police des polices » (IGPN) a été saisie comme c’est le cas lorsqu’un fonctionnaire de police fait usage de son arme.

Le préfet de police de Paris, Didier Lallement a « salué » dans un tweet « le courage des policiers qui ont su réagir avec sang froid à une lâche attaque ».

Le préfet de Police Didier Lallement salue le courage des policiers qui, à la Gare du Nord, ont su réagir avec sang froid à une lâche attaque. pic.twitter.com/V1WWNAvey3

— Préfecture de Police (@prefpolice) February 14, 2022

Source: https://www.ladepeche.fr/2022/02/14/homme-tue-par-des-policiers-gare-du-nord-ce-que-lon-sait-des-faits-10109509.php


Commentaires

Commentaires

Choose A Format
Personality quiz
Series of questions that intends to reveal something about the personality
Trivia quiz
Series of questions with right and wrong answers that intends to check knowledge
Poll
Voting to make decisions or determine opinions
Story
Formatted Text with Embeds and Visuals
List
The Classic Internet Listicles
Countdown
The Classic Internet Countdowns
Open List
Submit your own item and vote up for the best submission
Ranked List
Upvote or downvote to decide the best list item
Meme
Upload your own images to make custom memes
Video
Youtube and Vimeo Embeds
Audio
Soundcloud or Mixcloud Embeds
Image
Photo or GIF
Gif
GIF format