in

Covid-19 : rappel vaccinal, autotests, dérogation… ce qui va changer à partir d’aujourd’hui

Les mesures de restriction mises en place pour contenir l’épidémie de Covid-19 s’allègent ce mardi 15 février. Mais, en parallèle, la campagne vaccinale va se renforcer.

Vaccin : le délai de rappel passe à 4 mois

A compter de ce mardi, afin de conserver un pass vaccinal valide, le délai pour effectuer sa dose de rappel passe à quatre mois, au lieu des sept mois initiaux. La durée du certificat de rétablissement attestant que vous avez contracté le Covid-19 devient également valable pour quatre mois au lieu de six

Ainsi, les personnes de plus de 18 ans et 1 mois devront recevoir leur dose de rappel dans un délai de quatre mois maximum après la fin du schéma vaccinal initial, sinon leur pass vaccinal ne sera pas valide, indique service-public.fr. Ces personnes seront éligibles au rappel à partir de trois mois après la deuxième dose de vaccin contre le Covid-19.

Voici quelques exemples pour mieux comprendre la situation pour les personnes concernées :

  • Si j’ai reçu 2 doses de vaccin, je dois effectuer mon rappel au plus tard 4 mois après ma deuxième injection.
  • Si j’ai eu le Covid-19 et que j’ai reçu ensuite une seule dose de vaccin (Astra Zeneca, Pfizer, Moderna), je dois faire mon rappel au plus tard 4 mois après mon injection.
  • Si j’ai eu le Covid-19 et que j’ai reçu ensuite une dose de Janssen après mon infection, je dois faire mon rappel au plus tard 2 mois après mon injection.
  • Si je ne suis pas encore éligible à la dose de rappel, mon certificat de vaccination de schéma vaccinal initial (monodose ou deux doses) reste valide.

Rien ne change pour les plus jeunes. Les mineurs âgés de 16 et 17 ans n’ont pas l’obligation de recevoir une dose de rappel pour conserver un pass vaccinal valide. Les adolescents de 12 à 15 ans ne sont pas soumis au pass vaccinal, et dans le cadre du “pass sanitaire” auquel ils sont soumis, ils n’ont pas l’obligation de faire leur dose de rappel. La campagne leur est cependant ouverte depuis le 24 janvier 2022.

Fin de la dérogation

La dérogation pour les personnes non vaccinées ou partiellement vaccinées prend fin ce mardi. En effet, “les personnes non encore vaccinées (pouvaient) utiliser un certificat de test négatif de moins de 24 heures dans le cadre du passe vaccinal jusqu’au 15 février 2022 à condition qu’elles effectuent la première dose de vaccin avant le 15 février 2022 et la deuxième dose dans le délai de quatre semaines maximum” informe le Service public sur sa plateforme.

En clair, les personnes non-vaccinées ne peuvent plus obtenir de pass vaccinal avec seulement une première dose effectuée accompagné d’un test de moins de 24 heures négatif, si elles n’avaient pas effectué leur première dose avant ce mardi.

Les autotests à nouveau vendus uniquement en pharmacie

La vente d’autotests étendue aux supermarchés prend fin ce 15 février, rappelle également servicepublic.fr. En effet, cette vente d’autotests antigéniques par prélèvement nasal pour dépister le Covid-19 avait été étendue aux supermarchés jusqu’au 15 février, après avoir été limitée aux pharmacies jusqu’à la fin du mois de décembre. Aucune annonce n’a pour l’instant été faite concernant une potentielle prolongation de cette extension.

A lire aussi :
Covid-19 et Omicron : face au coût exorbitant des tests, faut-il se tourner vers l’analyse des eaux usées ?

Source: https://www.ladepeche.fr/2022/02/14/covid-19-rappel-vaccinal-autotests-derogation-ce-qui-change-a-partir-de-ce-15-fevrier-10109570.php

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.