Covid-19 : des allègements plus politiques que sanitaires…


Depuis le début de l’épidémie, de Covid-19, deux lignes se sont toujours affrontées pour gérer la crise sanitaire : celle des alarmistes et celle des rassuristes. Les premiers, majoritairement des spécialistes en infectiologie ou de grands pontes de la médecine, ont toujours été prompts à réclamer qu’on impose aux Français les restrictions les plus strictes, souvent avec raison, mais parfois avec une véhémence punitive qui relevait peut-être à l’ivresse du pouvoir.

De l’autre côté les rassuristes ont parfois minimisé les effets dévastateurs de l’épidémie, refusant toute restriction qui risquait de bloquer l’économie du pays ; certains de ces optimistes se sont aussi opposés aux pass sanitaire ou vaccinal.

Cherchant un chemin de crête, le gouvernement a tantôt penché vers les uns, au début de l’épidémie, puis les autres, en refusant un nouveau confinement ou en maintenant les écoles ouvertes. A l’heure où la vague Omicron reflue lentement et que l’espoir de voir la fin de l’épidémie devient plus consistant, l’exécutif penche désormais plutôt du côté des rassuristes et accélère l’allègement des restrictions : fin du port du masque en extérieur et bientôt en intérieur, fin du pass vaccinal pour un retour à la vie d’avant que les Français, fatigués par deux ans d’épidémie, attendent impatiemment.

Apaiser avant la présidentielle

Le gouvernement y va-t-il trop fort, trop vite alors que les chiffres des contaminations, des hospitalisations et des admissions en soins critiques restent élevés bien qu’en baisse ? À moins de deux mois de l’élection présidentielle ces allégements sont d’évidence davantage justifiés par des considérations politiques – l’exécutif cherchant l’apaisement maximum – que par des impératifs sanitaires. Un pari donc qui comporte sa part de risque compte tenu de l’imprévisibilité de l’épidémie.

« Ce n’est pas parce qu’on enlève une obligation parce qu’on est dans une décision politique qu’on ne peut pas avoir un discours de santé publique qui fait qu’on doit tirer des leçons de cette pandémie. On ne sait pas ce qu’il y a derrière Omicron donc on doit être extrêmement prudent », a ainsi rappelé hier le Pr Pialloux.

Source: https://www.ladepeche.fr/2022/02/16/covid-19-des-allegements-plus-politiques-que-sanitaires-10115091.php


Commentaires

Commentaires

Choose A Format
Personality quiz
Series of questions that intends to reveal something about the personality
Trivia quiz
Series of questions with right and wrong answers that intends to check knowledge
Poll
Voting to make decisions or determine opinions
Story
Formatted Text with Embeds and Visuals
List
The Classic Internet Listicles
Countdown
The Classic Internet Countdowns
Open List
Submit your own item and vote up for the best submission
Ranked List
Upvote or downvote to decide the best list item
Meme
Upload your own images to make custom memes
Video
Youtube and Vimeo Embeds
Audio
Soundcloud or Mixcloud Embeds
Image
Photo or GIF
Gif
GIF format