Nouvelle-Calédonie : Macron décide de "déclarer l'état d'urgence" après des violences meurtrières

Nouvelle-Calédonie : Macron décide de "déclarer l'état d'urgence" après des violences meurtrières

Après une deuxième nuit d’émeutes en Nouvelle-Calédonie, où trois personnes sont mortes et un gendarme « très grièvement blessé », le président Emmanuel Macron a décidé mercredi de « déclarer l’état d’urgence » sur l’archipel. Cette annonce a été faite par l’Élysée à l’issue d’une réunion du conseil de défense et de sécurité présidée par le chef de l’État.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *