Mort de Maryse Condé, prolifique écrivaine guadeloupéenne

Mort de Maryse Condé, prolifique écrivaine guadeloupéenne

Autrice de plus de 30 romans, d’une dizaine de pièces de théâtre et tout autant d’essais sur la littérature, le colonialisme et l’esclavage, Maryse Condé est morte dans la nuit de lundi à mardi.

Publié le : Modifié le :

1 mn

Maryse Condé, écrivaine guadeloupéenne la plus célèbre de sa génération, est morte dans la nuit de lundi 1er au mardi 2 avril, selon les informations d’Outre-mer La 1ère confirmées par son mari à l’AFP.

Née en 1937 en Guadeloupe, elle a également été professeure et journaliste, et avait été récompensée en 2018 du prix Nobel alternatif de littérature.

Autrice de plus de 30 romans, d’une dizaine de pièces de théâtre et tout autant d’essais sur la littérature, le colonialisme et l’esclavage, Maryse Condé était depuis plusieurs années affaiblie par la maladie. En 2019, elle avait accueilli France 24 dans sa maison à Gordes, près d’Avignon, où elle vivait depuis quelques années.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *