in ,

CRYCRY

Un petit garçon de 5 ans atteint d’un cancer présente ses excuses à sa maman avant de mourir dans ses bras

Le cancer est une maladie physiquement et psychologiquement compliquée à gérer autant pour la personne atteinte que pour son entourage. Lorsqu’un adulte apprend le diagnostic, le choc, la colère, l’incompréhension et surtout la culpabilité sont les sentiments qui reviennent le plus souvent. Mais qu’en est-il lorsqu’il s’agit d’un enfant ? Comment un petit être qui ne cherche qu’à rire, jouer et s’amuser fait face à une telle épreuve ? Comment les parents réagissent-ils face à la douleur et au désarroi de leur enfant ? Découvrez l’histoire poignante de ce petit garçon de 5 ans, qui a affronté la maladie en faisant preuve d’un courage saisissant, jusqu’à son dernier souffle.

Aider son enfant à faire face au cancer

Pour un parent, il n’y a rien de plus angoissant que d’entendre la sentence du diagnostic lorsqu’il s’agit de son enfant. Le choc et le sentiment d’être paralysé sont généralement les premières émotions ressenties, puis survient l’angoisse. En effet, un parent est à ce moment-là confronté à ses propres peurs, la crainte de la douleur, du malheur de son enfant, mais surtout la crainte de la mort. Cependant, il est important de savoir se ressaisir, car c’est aux parents que revient  la tâche cruciale d’aider l’enfant à comprendre ce qui lui arrive, de le soutenir face à cette terrible épreuve, et de trouver les bons mots afin de le rassurer.

Le point le plus important lorsque vous annoncez le diagnostic à votre enfant est de nommer la maladie. Vous devez démystifier le mot «  cancer » et ne pas avoir peur de le prononcer. De plus, même si l’enfant est très jeune, vous devez prendre le temps de lui décrire davantage de quoi il s’agit, il est essentiel de bien lui faire communiquer l’information, afin de lui faire prendre conscience de ce qui lui arrive. Cela permettra de créer un climat de confiance avec lui, l’aidera à se sentir impliqué lors des échanges médicaux et réduira le sentiment de confusion.  En outre, votre enfant sera ainsi plus susceptible de coopérer aux tests et aux traitements.

Préparez préalablement votre discours, trouvez les bons mots et n’hésitez pas à prendre conseil auprès de l’équipe médicale qui vous entoure. Soyez honnête, clair et précis et invitez votre enfant à poser des questions.  Partagez vos sentiments avec lui et encouragez-le à faire de même. Au final, vous êtes la source d’informations et de soutien la plus importante pour lui, et ce n’est qu’à vous qu’il ne fera véritablement confiance.

« Je suis désolé pour ça », les derniers mots de Charlie à sa maman

Le petit mais non moins courageux Charlie Proctor avait besoin d’une greffe du foie après avoir reçu un diagnostic de tumeur rare en 2016. Ses parents, Amber Schofield et Ben Proctor avaient donc lancé un appel aux dons afin de recueillir la somme de 855 580 £ (un peu plus de  960 000 euros) pour une opération aux Etats-Unis.

Amis et famille se sont donc mobilisés pour réunir la somme, l’histoire de Charlie aura d’ailleurs ému le pays entier. Près de 360 000 £ (400.000 euros) avaient été promis pour aider le petit garçon, dont un don de 10 000  £ (11 200 euros) de la chanteuse Pink et une promesse de 5000 £ (5600 euros) du fondateur de la marque de prêt-à-porter Pretty Little Thing, Umar Kamani.

Malheureusement, Charlie n’aura pas tenu jusque-là. Après un combat acharné, la maladie aura eu raison de lui. Il s’est éteint dans les bras de ses parents le soir du 9 novembre 2018.

Un petit garçon de 5 ans atteint d’un cancer

What do you think?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

« Adieu petit ange » Une mère et sa partenaire ont coupé le penis de son fils de 9 ans parce qu’il « veut être une fille »

Une nouvelle drogue 50 fois plus puissante que l’héroïne fait des ravages