Ligue des Champions : dans la douleur, Lens valide son billet pour les barrages de la Ligue Europa

Ligue des Champions : dans la douleur, Lens valide son billet pour les barrages de la Ligue Europa

Dans le cadre de la sixième et dernière journée de la phase de groupes de la Ligue des champions, le RC Lens accueillait mardi soir le FC Séville au stade Bollaert. Les Sang et Or se sont imposés (2-1) face aux Sévillans et se qualifie pour les barrages d’accession aux huitièmes de finale de la Ligue Europa.

Publié le :

4 mn

Le rêve européen ne s’arrête pas encore pour le RC Lens. Les Sang et Or se sont imposés (2-1) au stade Bollaert face au FC Séville mardi 12 décembre pour la dernière journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions. Ils valident leur ticket pour les barrages d’accession aux huitièmes de finale de la Ligue Europa. Le match n’a toutefois pas été une promenade de santé pour Lens.

La première mi-temps a été pauvre en occasion franche des deux côtés. Quelques tentatives pour les Sévillans dans les dix premières minutes de jeu. D’abord par le biais de Sergio Ramos à la 5e minute sur corner, avec une tête qui passe à côté des buts lensois. Quelques instants plus tard (7e) les Sang et Or se font peur en concèdant un coup-franc indirect dans leur surface de réparation après une passe en retrait de Kévin Danso prise à la main par le gardien Brice Semba. Le coup de pied arrêté est cependant dévié en corner par la défense lensoise.

Les joueurs du RC Lens ont beaucoup de mal à sortir de leur camp, et à se procurer des occasions dans le camp sévillan. Ils sont par ailleurs obligés de se séparer de Nampalys Mendy, blessé, qui doit céder sa place à Neil el-Aynaoui à la 24e minute.

Les Sévillans se créent la première grosse occasion de la partie à le 29e minute de jeu. Une très lourde frappe d’Ivan Rakitic à l’entrée de la surface est sortie du bout des doigts par une superbe envolée de Brice Semba.

Malgré une tentative lensoise de débordement sur côté gauche par le biais d’Elye Wahi dans le camp sévillan – durant le temps additionnel de la première période (45e+2) –, les Lensois ne parviennent pas à se créer une réelle occasion pour tenter de débloquer le score. Ils tiennent cependant bon face au FC Séville. Zéro à zéro à la pause.

Délivrance pour les Lensois

Dès la 47e minute, Elye Wahi fonce au but et voit sa tentative repoussée par Marko Dmitrovic. Un hors-jeu est cependant signalé. Près de dix minutes plus tard (56e), les Sévillans se créent une nouvelle grosse occasion. Adria Pedrosa dévie de l’extérieur du pied un centre venu côté droit, et voit sa tentative s’écraser sur la barre transversale de Brice Semba. 

La situation se débloque enfin pour les Lensois à la 61e minute. Après une course dans le camp sévillan, Elye Wahi délivre une passe pour Facundo Medina qui s’écroule dans la surface après une faute de Boubakary Soumaré. L’arbitre siffle pénalty. Przemyslaw Frankowski s’en charge, et ouvre le score à la 63e minute d’une frappe puissante.

Les Sévillans tentent de répondre à la 68e minute par le biais de Youssef en-Nesyri. L’attaquant marocain du club espagnol frappe en pivot dans la surface des Sang et Or, mais voit sa tentative stoppée par Brice Semba.

À la 75e minute de jeu, Youssef en-Nesyri s’écroule dans la surface après une faute de Facundo Médina à la suite d’un centre côté gauche. L’arbitre siffle un pénalty pour les Sévillans. Sergio Ramos s’élance pour le tirer, mais voit sa tentative repoussée par Brice Semba. Mais le pénalty est finalement retiré. Brice Semba n’était pas sur sa ligne au moment où le pénalty sévillan a été tiré. Sergio Ramos retente sa chance et le transforme d’une panenka sous la barre transversale à la 79e minute. Tout est à refaire, un but partout.

Il faut attendre la 96e minute de jeu pour voir les Lensois inscrire un deuxième but. Angelo Fulgini est servi dans l’axe et trompe Marko Dmitrovic d’un ballon piqué. Ce but est synonyme de victoire pour les Lensois, qui se qualifient pour les barrages les barrages d’accession aux huitièmes de finale de la Ligue Europa. Le rêve européen n’est pas complètement fini pour les Sang et Or.

Dans l’autre match du groupe B, qui se déroulait en même temps, le PSV Eindhoven accueillait Arsenal. Les deux équipes étaient d’ores et déjà qualifiés pour les huitièmes de finale de la compétition avant même de disputer leur rencontre. Les deux formations se sont aussi quittées sur un nul (1-1).

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *