Ligue des champions : avec un doublé de Mbappé, le PSG élimine la Real Sociedad et rallie les quarts

Ligue des champions : avec un doublé de Mbappé, le PSG élimine la Real Sociedad et rallie les quarts

Le PSG a de nouveau remporté son duel face à la Real Sociedad lors du huitième de finale retour de Ligue des champions (2-1, 4-1). Paris a été porté par un Kylian Mbappé des grands soirs, auteur d’un doublé.

Publié le : Modifié le :

2 mn

Le divorce est peut-être acté mais le couple continuer de bien cohabiter. Kylian Mbappé n’a pas semblé affecté par les polémiques et les vexations des dernières semaines et a porté le PSG, mardi 5 mars, lors du match retour de huitième de finale de Ligue des champions contre la Real Sociedad. Une nouvelle victoire 2 à 1 qui permet aux Parisiens de voir les quarts de finale de cette compétition après deux ans consécutives d’absence.

Eliminé deux fois de suite en huitième de finale de la compétition reine en Europe, le club a cette fois-ci mis toutes les chances de son côté malgré la tempête autour de sa superstar. C’est d’ailleurs Kylian Mbappé qui a rapidement donné l’avantage aux siens. Idéalement lancé en profondeur par Ousmane Dembélé sur l’extrémité gauche de la surface basque, le Parisien fixe Igor Zubeldia par une série de feintes avant de placer une frappe enroulée du droit, à mi-hauteur, qui vient se loger dans le petit filet opposé (15e, 1-0).

Il a ensuite doublé la mise en deuxième période, concluant une contre-attaque éclair, parfaitement lancée par l’entrant Lee (56e, 2-0).

Un but concédé en fin de match

À partir de là, trop relâché, le PSG a pris le bouillon avec plusieurs grosses occasions pour la Real Sociedad. Un but a été refusé de justesse pour hors-jeu. Et les Basques ont parfois raté l’immanquable, à l’image de Zubimendi seul aux six mètres (75e). Mais l’Italien Gianluigi Donnarumma a aussi effectué une parade dantesque à bout portant (77e).

Déjà en vue au match aller,  Mikel Merino a sauvé l’honneur basque dans les derniers instants. Après un centre puissant de Turrientes dans les six mètres de Donnarumma, le portier italien dévie le ballon vers celui qui a récupéré le brassard de capitaine. Sa volée trompe trouve enfin les filets (88e, 2-1).

Autant d’avertissements pour le PSG qui ne pourra sans doute pas se permettre un tel trou d’air en quarts de finale.


Mais l’essentiel de la soirée était ailleurs et les Parisiens ont exulté au coup de sifflet final, allant saluer leurs quelque 1 700 supporters parqués derrière une vitre, tout en haut du stade Anoeta.

Quant à Kylian Mbappé et Luis Enrique, le scénario du soir est de nature à les réconcilier, eux qui avaient déjà pris le temps de discuter samedi matin au retour de Monaco.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *