Les Bleues en finale, l’OM redémarre, le XV de France en plein doute… Les infos sport du week-end

Les Bleues en finale, l'OM redémarre, le XV de France en plein doute... Les infos sport du week-end

Pour la première fois de leur histoire, l’équipe de France féminine de football se s’est qualifiée pour la finale d’un tournoi majeur en battant l’Allemagne en Ligue des Nations… L’Olympique de Marseille a renoué avec le succès en Ligue 1. Le XV de France a fait pâle figure lors du Tournoi des Six Nations avec un match nul contre l’Italie. Retour sur les infos sport du week-end.

Les événements sportifs qu’il ne fallait pas rater, le résumé des cinq grands championnats de football et l’image du week-end… Voici le récap’ sports de France 24.

Les Bleues peuvent rêver d’un premier titre : L’équipe de France féminine de football a oublié ses doutes contre l’Allemagne et jouera la première finale de son histoire, mercredi 28 février, face à l’Espagne, championne du monde en titre, avec dans le viseur un premier trophée à quelques mois des JO Paris-2024. Contre les Allemandes en demi-finale, les joueuses d’Hervé Renard ont réalisé une première mi-temps quasi parfaite, avec un pressing haut, de la percussion et une multitude d’actions en provenance du côté droit. Elles ont en revanche montré un autre visage en seconde période, moins mordantes dans les duels et moins entreprenantes.

Elles devront encore hisser leur niveau mercredi face aux coéquipières de la Ballon d’or 2023 Aitana Bonmati, qui marchent sur l’eau depuis leur titre mondial en Océanie mi-août. Les Espagnoles ont encore été intraitables face aux Pays-Bas vendredi en s’imposant très facilement (3-0) grâce à Jenni Hermoso (41e), Bonmati (45e) et Ona Batlle (77e).


Le XV de France récolte un nul inquiétant : L’équipe de France de rugby, encore handicapé par un carton rouge, a concédé dimanche à Lille un match nul historique à domicile contre l’Italie (13-13) dans le Tournoi des Six Nations et s’enfonce dans la crise.

Il s’en est fallu d’un rien, à peine quelques centimètres, sur l’ultime pénalité de l’ouvreur italien Paolo Garbisi, qui a heurté un poteau, pour que les Bleus n’ajoutent une défaite humiliante à leur déroute inaugurale contre l’Irlande (38-17), à peine rattrapée par le succès étriqué en Écosse (20-16). La France avait déjà perdu à deux reprises à Rome, en 2011 et 2013, lors des sombres années de l’ère Philippe Saint-André. Mais ce nul est déjà une première qui aura forcément des répercussions pour les hommes du sélectionneur Fabien Galthié.

Une médaille d’argent et une de bronze pour le rugby à 7 : Battus in-extremis par la Nouvelle-Zélande en demi-finale, les Bleus ont remporté une médaille de bronze, en battant les États-Unis 42 à 12, lors du tournoi de Vancouver. Antoine Dupont, la star du rugby à XV fraîchement arrivée à VII, a, cette fois-ci, démarré la rencontre sur le terrain, avec un statut de titulaire. Il s’est rapidement illustré à ses dépens en écopant d’un carton jaune dès la deuxième minute de jeu. Une exclusion de deux minutes qui offre trop d’espaces aux Américains qui marquent dans la foulée, à deux reprises (0-12).

Dès son retour sur le terrain, Dupont offre deux essais coups sur coups à Theo Forner et Aaron Grandidier. Les bleus mènent à la pause (14-12). Au retour des vestiaires, les bleus déroulent. Dupont, encore lui, clos les débats avec un exploit personnel. (42-12).

Chez les filles, les Bleues n’ont jamais été en mesure de croire à une première victoire sur le circuit mondial de rugby à VII. Dans l’ouest canadien, les joueuses de David Courteix se sont heurtées à des Néo-Zélandaises faisant valoir leur statut de championne olympique (35-19).

La belle épopée de l’équipe de France de ping-pong  Il a fallu l’imprenable Chine, couronnée une onzième fois de suite, pour mettre fin à l’épopée des Bleus version Lebrun dimanche en finale des Mondiaux de tennis de table par équipes à Busan, en Corée du Sud

Sur le podium, les grands sourires des frères Félix et Alexis Lebrun, ainsi que celui de Simon Gauzy, surclassés 3-0 sur les tables une demi-heure plus tôt, rappelaient la rareté du moment. Les pongistes français ont égalé le meilleur résultat des Bleus, 27 ans après l’argent décroché en 1997 par les « Mousquetaires » emmenés par Jean-Philippe Gatien.


L’OM reprend des couleurs, le PSG se fait peur

Trois jours après sa qualification en 8e de finale de Ligue Europa, l’Olympique de Marseille a décroché sa première victoire de l’année 2024 en Ligue 1 en battant Montpellier (4-1) dimanche soir au Vélodrome en clôture de la 23e journée. Pour la première en championnat du nouvel entraîneur Jean-Louis Gasset, les Marseillais ont pourtant concédé l’ouverture du score mais ont bien réagi grâce à un but d’Iliman Ndiaye, un doublé de Pierre-Emerick Aubameyang et un but contre-son-camp de Falaye Sacko.

Incapable de trouver la clé contre Rennes au Parc des Princes, le PSG a évité le pire en arrachant le nul dans les arrêts de jeu (1-1), dimanche. Dominateurs mais sans inspiration en attaque, les Parisiens se sont cassés les dents contre le mur rennais mais un penalty in extremis de Gonçalo Ramos (90e+7) les a sauvés d’un mauvais pas. Ce résultat tombe mal mais il ne change pas grand chose à la domination parisienne en championnat puisque les joueurs de la capitale comptent onze longueurs d’avance sur Brest (2e).


Liverpool s’offre la Coupe de la Ligue

Miné par les blessures, pas aidé par la VAR, le Liverpool de Jürgen Klopp a trouvé les ressources pour venir à bout de Chelsea en finale de la Coupe de la Ligue (1-0 a.p.), dimanche, grâce à un but du capitaine Virgil van Dijk au bout de la prolongation.

Les Reds, actuels leaders de Premier League, se sont offert un nouveau conte de fée dans leur riche histoire grâce à un coup de casque vainqueur du défenseur néerlandais, privé d’un but à l’heure de jeu, déjà de la tête, à cause du hors jeu d’un partenaire. Liverpool remporte son premier trophée depuis 2022, quand il avait déjà battu Chelsea, aux tirs au but, en finale des deux coupes nationales.

En championnat, Liverpool reste sous la menace directe de Manchester City, victorieux sur la pointe des pieds à Bournemouth (1-0), et de l’épatant Arsenal, intraitable samedi contre Newcastle (4-1). Le trio de tête se tient en deux points à l’issue d’une 26e journée fatale à Manchester United, battu 2-1 dans le temps additionnel à Fulham.


Le Milan AC fait encore du surplace

Dans le choc de la 26e journée de Serie A, le Milan AC et l’Atalanta se sont quittés sur un score de parité à San Siro (1 – 1). Pourtant, les Rossoneri avaient bien démarré en ouvrant le score rapidement par l’intermédiaire de Rafael Leao (3′). Mais comme à leur habitude, les Bergamotes sont tenaces et ils l’ont prouvé en revenant au score juste avant la pause grâce à un penalty de Teun Koopmeiners (42′).

Avec 53 points, les Milanais enchaînent un second match sans victoire et laissent échapper la Juventus seconde (57 pts). Ce nul ne fait pas non plus les affaires des Orobici qui perdent leur quatrième place au profit de Bologne avec deux unités de retard.


Le Real Madrid reprend sa marche vers le titre

Luka Modric, relégué sur le banc cette saison, a permis au Real Madrid de s’imposer (1-0) à domicile dimanche devant le Séville FC de Sergio Ramos, d’un bijou du droit, quelques minutes après son entrée en jeu. Le Ballon d’Or 2018 a délivré le Santiago Bernabéu d’une frappe parfaitement enroulée à l’entrée de la surface digne de ses meilleures années sous le maillot merengue (81e, 1-0), alors que les hommes de Carlo Ancelotti peinaient à faire la différence malgré plusieurs occasions franches.

Un but splendide qui offre trois points cruciaux au leader de la Liga dans la course au titre. Le club madrilène (1er, 65 points) compte huit longueurs d’avance sur le FC Barcelone (2e, 57 points) et neuf sur Gérone (3e, 56 points), qui peut néanmoins refaire une partie de son retard en s’imposant à domicile contre le Rayo Vallecano lundi en clôture de cette 26e journée.


La mauvaise affaire pour Dortmund

Le Borussia Dortmund s’est incliné (3-2) dimanche soir à domicile contre Hoffenheim lors de la 23e journée du championnat d’Allemagne. Il a manqué une occasion de conforter sa quatrième place de Bundesliga par rapport à Leipzig. Dans la lutte à trois pour les troisième et quatrième places qualificatives pour la prochaine Ligue des champions (les deux premières semblant promises au Bayer Leverkusen et au Bayern Munich), c’est finalement Stuttgart, auteur d’un match nul à domicile contre Cologne, qui réalise la bonne opération.

Car ce week-end, le RB Leipzig s’est incliné dans le temps additionnel sur la pelouse du Bayern Munich (2-1) et Dortmund, mené au score (1-0) après deux minutes, puis repassé devant (2-1), a finalement offert sur un plateau les trois points à Hoffenheim.

Un visuel indiquant "l'article à lire". On y voit un bouquet composé d'un ballon de basket, de football américain et d'une racket de tennis.

À 70 ans, Jean-Louis Gasset prend les rênes de l’Olympique de Marseille. Après une longue carrière souvent passée dans la peau de l’entraîneur adjoint et quelques succès comme sauveteur de clubs en détresse, il doit insuffler un nouvel élan à un OM à bout de souffle. Sa méthode ? Proximité, franchise et travail mental.

À lire Proche des joueurs, souvent n° 2… Qui est Jean-Louis Gasset, le nouvel entraîneur de l’OM ?


Antoine Dupont, le joueur vedette du rugby à XV, fraîchement arrivé au sein de l'équipe de France de rugby à VII, est monté en puissance tout au long du week-end lors du tournoi de Vancouver, où les Bleus ont remporté une médaille de bronze, en battant les États-Unis (42 à 12).
Antoine Dupont, le joueur vedette du rugby à XV, fraîchement arrivé au sein de l’équipe de France de rugby à VII, est monté en puissance tout au long du week-end lors du tournoi de Vancouver, où les Bleus ont remporté une médaille de bronze, en battant les États-Unis (42 à 12). AFP – DON MACKINNON

Avec AFP

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *