Le Sénat approuve l’inscription de l’IVG dans la Constitution sans modification

Le Sénat approuve l'inscription de l'IVG dans la Constitution sans modification

Le Sénat s’est prononcé mercredi à 267 voix contre 50 en faveur d’une « liberté garantie » à l’interruption volontaire de grossesse, sans modifier le texte du gouvernement. Emmanuel Macron a immédiatement convoqué le Congrès lundi à Versailles pour inscrire le texte dans la Constitution. 

Publié le : Modifié le :

1 mn

« Nous écrivons l’Histoire », s’est félicitée la députée La France insoumise Mathilde Panot. L’inscription de l’IVG dans la Constitution a franchi mercredi 28 février son étape la plus délicate au Parlement avec le vote favorable du Sénat, évacuant les derniers doutes entourant l’adoption définitive de cette réforme historique lors d’un Congrès qui sera réuni lundi à Versailles.

Malgré les réticences de certains sénateurs de la droite et du centre, majoritaires à la chambre haute, l’hémicycle s’est prononcé à 267 voix contre 50 en faveur d’une « liberté garantie » à l’interruption volontaire de grossesse, sans modifier le texte du gouvernement. 


Le Parlement va se réunir lundi en Congrès à Versailles pour inscrire l’IVG dans la Constitution, a annoncé mercredi Emmanuel Macron sur « X », après le feu vert du Sénat à ce texte.

« Après l’Assemblée nationale, le Sénat fait un pas décisif dont je me félicite. Pour le vote final, je convoquerai le Parlement en Congrès le 4 mars », a-t-il écrit.

Plus d’informations à venir dans quelques minutes…

Avec AFP

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *