Le Maroc lance parfaitement sa CAN face à la Tanzanie

Le Maroc lance parfaitement sa CAN face à la Tanzanie

Le Maroc n’a pas tremblé pour son entrée en lice à la CAN 2024. Dans la peau du favori, il s’est imposé sans forcer face à la modeste Tanzanie (3-0), mercredi à San Pedro, dans le groupe F.

Publié le :

3 mn

Grosse pression pour le Maroc au moment de débuter sa CAN 2024 ! Meilleure équipe africaine, demi finaliste du dernier Mondial, les ambitions sont à la hauteur. Et cela commence en douceur par la Tanzanie dans le groupe F, mercredi 17 janvier à San Pedro.

Un match a priori déséquilibré contre la 121e nation mondiale, la moins bien classée de cette CAN. Mais en jouant le premier match parmi les derniers, les Lions de l’Atlas ont pu voir que cette CAN , comme souvent, réservait déjà des surprises, et ce qui se voit sur le papier ne se voit pas toujours sur le terrain.

Le Cameroun, le Nigeria, l’Algérie ont été tenus en échec, et la Tunisie a même perdu contre la modeste Namibie. Les Lions de l’Atlas ont donc abordé ce match avec beaucoup d’humilité, voire de timidité. Malgré une supériorité indéniable, ils ont longtemps respecté leur adversaire qui jouait logiquement très bas, s’appliquant bien à fermer tous les espaces. 

Des débuts timides

Durant la première demi-heure, pas grand chose à se mettre sous la dent, à part un centre de Ziyech repoussé (18e), et une incursion d’Amallah dans la surface (20e). Très (trop) appliqué, le Maroc manque d’inspiration, du petit truc qui débloquerait ce match.

La Tanzanie, elle, joue clairement la défense, parfois de façon un peu rugueuse, et tente de timides contres. 

Mais à force de faire des fautes, la Tanzanie s’expose aux coups de pied arrêtés. Et finit par se faire punir. Sur un coup franc lointain de Ziyech, Manula ne peut que repousser ce ballon flottant plein axe, et Saïss est à la conclusion (30e, 1-0).

C’est la délivrance pour les Lions de l’Atlas, qui sortent enfin de leur tanière, et poussent pour se mettre à l’abri dans ce match à sens unique. En Nesyri (33e), Ziyech (36e, 45e), Ez Abde (39e) s’y essaient, sans parvenir à faire le break avant la pause.

L’emballement final

La Tanzanie réussit sa première incursion au retour des vestiaires, mais ne peut rien contre la solide défense marocaine. Et Ziyech continue de s’illustrer, espérant que ça finisse par rentrer ! Moins

Et surtout elle continue de faire des fautes, de plus en plus, et c’est logiquement que Miroshi se fait exclure pour un deuxième jaune, et pour l’ensemble de son oeuvre (70e). 

Et c’est là que le match s’emballe, avec un plat du pied d’Ounahi, servi par Adli (77e, 2-0), puis une volée du gauche d’En-Nesyri, sur un centre d’Hakimi (80e, 3-0).

Le match est plié, et le Maroc peut savourer cette belle entame de compétition, même si les Lions devront faire preuve de plus de mordant pour la suite.

 

 

À lire aussiWalid Regragui, le finaliste déçu de 2004 en mission avec le Maroc

 

 

 

 

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *