La loi sur l’immigration est « un bouclier qui nous manquait », dit Emmanuel Macron

La loi sur l'immigration est "un bouclier qui nous manquait", dit Emmanuel Macron

Le président de la République, invité mercredi sur France 5 (France Télévisions) au lendemain de l’adoption de la loi immigration, qui secoue le gouvernement comme la majorité présidentielle, a entamé une opération délicate pour reprendre la main. Il a estimé que la loi sur l’immigration est « un bouclier qui nous manquait ».

Publié le :

1 mn

Le président Emmanuel Macron a affirmé, mercredi 20 décembre, que la loi sur l’immigration adoptée mardi par le Parlement constitue « un bouclier qui nous manquait » et assuré respecter la décision du ministre de la Santé Aurélien Rousseau de démissionner.

« Je respecte (sa décision) et j’ai aussi beaucoup de respect pour tous les députés de la majorité qui ont voté une loi qui n’était pas une loi dont ils aimaient toutes les dispositions », a affirmé le chef de l’État sur France 5.

Emmanuel Macron a dit assumer la nouvelle loi sur l’immigration et souhaiter « calmer les esprits » après la crise politique déclenchée par l’adoption du texte la veille au soir au Parlement. « Ce qui m’importe, c’est d’être utile aux Français » et de « répondre aux défis », a déclaré le chef de l’État. « On a le droit de se poser des questions mais il faut aussi prendre ses responsabilités », a-t-il dit.

 

Plus d’informations à venir.

Avec AFP et Reuters

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *