JO-2024 : insolites ou spectaculaires, les relais collectifs de la flamme dévoilés

JO-2024 : insolites ou spectaculaires, les relais collectifs de la flamme dévoilés

Les organisateurs des Jeux olympiques et paralympiques 2024 ont dévoilé, mercredi, les sites et les capitaines des relais collectifs du parcours de la flamme olympique. Des relais qui donneront lieu à des évènements partout en France et mettront en lumière des lieux « insolites » ou « spectaculaires », promettent-ils.

Publié le :

3 mn

Laura Flessel, Camille Lacourt, Pascal Gentil, Vincent Milou ou encore Guillaume Martin. Les capitaines des relais collectifs du parcours de la flamme olympique et paralympique de Paris-2024 ont été dévoilés, mercredi 10 janvier, par les organisateurs ainsi que les lieux où ils auront lieux avec notamment du cyclisme au Mont Saint-Michel, de l’équitation à Omaha Beach ou encore de l’escrime au site de Lascaux.

Chacun de ces relais collectifs participera à des déambulations ou manifestations dans plusieurs villes de France, et aussi dans des lieux « insolites » ou « spectaculaires », selon les organisateurs.

Les plages du Débarquement, le Mont Saint-Michel…

C’est le cas d’un relais collectif d’escrime qui effectuera une représentation sur le site de Lascaux IV, en Dordogne (sud-ouest), ou encore de celui d’escalade qui se rendra à la falaise de Sisteron (sud-est), en mai. Plusieurs lieux historiques du nord-ouest, comme le Mont Saint-Michel, les Sables d’Olonne ou encore Omaha Beach, célèbre plage du Débarquement, seront le terrain de jeu des représentants du cyclisme, de la voile et de l’équitation.

Par ailleurs, Teahupo’o, à Tahiti, site retenu pour les épreuves de surf et sujet à polémique autour de sa potentielle nouvelle tour des juges en aluminium, accueillera le relais collectif de la discipline en juin.

Près de 70 relais organisés

Plus de 3 000 porteurs prendront part aux relais en équipe de la flamme olympique, du 8 mai au 26 juillet, et paralympique entre le 25 et le 28 août. Au total, les capitaines et les sites de 69 relais – chacun composé de 24 personnes -, ont été dévoilés.

Ainsi, le quintuple champion du monde de natation en grand bassin Camille Lacourt guidera le relais de la natation le 19 juillet à Sarcelles, en banlieue parisienne. Quelques jours plus tard, le champion de Taekwondo Pascal Gentil sera à Gennevilliers, près de Paris également.

Plusieurs champions olympiques seront aussi de la partie, telle Laura Flessel en capitaine du relais d’escrime le 15 juin en Guadeloupe.

Six relais collectifs seront également présents sur le parcours de la flamme paralympique. Chacun d’entre eux mettra en avant des bénévoles, des jeunes parasportifs ou encore des aidants et membres d’associations. Par ailleurs, le parasport sera également mis en avant sur le parcours de la flamme olympique.

Cette dernière va traverser pendant 80 jours la France sur près de 12 000 kilomètres à partir du 8 mai. Portée par 10 000 relayeurs, elle sera allumée le 16 avril en Grèce, arrivera par bateau le 8 mai à Marseille avant de traverser plus de 400 villes, et cinq territoires ultra-marins, avant d’arriver à Paris le 26 juillet.

Avec AFP

 

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *