Jeux paralympiques : Yannick Noah nommé capitaine des Bleus en tennis fauteuil

Jeux paralympiques : Yannick Noah nommé capitaine des Bleus en tennis fauteuil

Après avoir guidé la France au succès en Coupe Davis et en Fed Cup, Yannick Noah s’est vu proposer un nouveau défi de taille jeudi, en étant nommé capitaine de l’équipe masculine de tennis en fauteuil pour les Jeux paralympiques 2024 de Paris.

Publié le :

3 mn

Un coach de choix pour l’équipe masculine de tennis en fauteuil. Après avoir guidé la France au succès en Coupe Davis et en Fed Cup, Yannick Noah a été nommé, jeudi 14 décembre, capitaine de l’équipe masculine de tennis en fauteuil pour les Jeux paralympiques 2024 de Paris. 

« Notre équipe de France paralympique sera sous la coupe d’un capitaine qui s’appelle Yannick Noah. Il sera capitaine de l’équipe de France masculine pour les JOP. Il viendra entrainer nos équipes. Yannick va prendre ce challenge car c’est un homme de challenge, il l’a démontré, c’est un meneur d’hommes », a annoncé Gilles Moretton, président de la FFT, lors d’une conférence de presse à Roland-Garros.

« Un homme de challenge », aujourd’hui âgé de 63 ans, qui est parvenu à les relever un à un au cours de sa brillante carrière dans le tennis.

D’abord du temps où il était joueur, avec son sacre inoubliable à Roland-Garros en 1983, qui demeure la dernière victoire d’un joueur français en Grand Chelem.

Ensuite quand il a endossé le rôle de capitaine des équipes de France masculine et féminine, en transmettant une rage de vaincre qui a plusieurs fois fait des miracles, au point d’en hériter une image de sorcier de la gagne. Il n’y avait qu’à voir la renaissance de Henri Leconte et la transe de Guy Forget en 1991 face aux Américains Pete Sampras et Andre Agassi, pour avoir la preuve de ce savoir-faire unique qui aboutit au sacre en Coupe Davis, trophée qui n’avait plus été soulevé par les Bleus depuis 59 ans.

Image qui fascine

Noah refit le coup en 1996, avec une autre génération, celle des Cédric Pioline, Guillaume Raoux, Arnaud Boetsch, mais encore avec Guy Forget, pour remporter une nouvelle fois l’épreuve en Suède.

Entre deux tubes, dont « Saga Africa » qui fait sa gloire aussi sur la scène musicale française, il véhicule une image non usurpée de gagneur, qui fascine jusque dans le foot. Le PSG fait appel à ses services en tant que préparateur mental cette même année et… remporte la Coupe d’Europe des vainqueurs de coupe.

L’année suivante, Noah prend les rênes de l’équipe de France féminine qu’il mène au triomphe en Fed Cup (désormais Billie Jean King Cup), la première remportée par la France, avec dans ses rangs Mary Pierce, Sandrine Testud et Nathalie Tauziat entre autres.

Après un hiatus de plusieurs années, il reprend du service dans cette fonction de capitaine qui lui colle à la peau, aux commandes des équipes masculine et féminine, avec une troisième Coupe Davis glanée en 2017, en battant la Belgique en finale.

Le nouveau défi qu’il s’apprête à relever pourrait ajouter quelques lettres d’or (paralympique) à son prestigieux palmarès lors des Jeux, qui se dérouleront du 28 août au 8 septembre.

 


Benjamin Rassat, réalisateur © France24

Avec AFP

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *