Harkis : la CEDH condamne la France pour les mauvaises conditions de vie dans les camps d’accueil

Harkis : la CEDH condamne la France pour les mauvaises conditions de vie dans les camps d'accueil

L’État français a été condamné par la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) jeudi, pour les mauvaises conditions de vie des harkis dans les camps d’accueil, après leur retour d’Algérie dans les années 1960 et 1970.

Publié le : Modifié le :

1 mn

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a condamné, jeudi 4 avril, la France pour les conditions de vie « pas compatibles avec le respect de la dignité humaine » des harkis dans les camps d’accueil où ils ont passé des années après leur retour d’Algérie dans les années 1960 et 1970. 

La CEDH estime que la France a violé l’interdiction de soumettre ses ressortissants à des traitements inhumains ou dégradants des requérants, et leur droit au respect de la vie privée et de la correspondance. Elle considère à ce titre que les montants des réparations accordées par les juridictions internes françaises ont été insuffisantes. 

Avec AFP

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *