En images : le miraculeux parcours des Éléphants vers le sacre à la CAN 2024

En images : le miraculeux parcours des Éléphants vers le sacre à la CAN 2024

Au bord de l’élimination après deux défaites en phase de groupes, la Côte d’Ivoire a enchaîné les miracles dans sa Coupe d’Afrique à domicile. Après deux victoires arrachées au Sénégal et au Mali, les Éléphants ont pu asseoir leur statut contre la RD Congo, puis face au Nigeria en finale. Un parcours difficile vers le sacre qui force le respect. Retour en images.

Publié le :

7 mn

Insubmersible Côte d’Ivoire ! Après avoir frôlé l’élimination lors de la phase de groupes, les Éléphants, de miracles en retournements de situation, ont réussi l’exploit de remporter leur Coupe d’Afrique des nations à domicile.

Retour sur ce chemin de croix jusqu’au sacre final de la Côte d’Ivoire et de son équipe de « revenants », selon l’expression du milieu de terrain Franck Kessié.

Départ tranquille contre la Guinée-Bissau

Les Ivoiriens empilés les uns sur les autres pour célébrer le but de Seko Fofana
La joie des Ivoiriens après le but de Seko Fofana. © Franck Fife, AFP

La Côte d’Ivoire n’a pas succombé à la pression au moment de lancer sa Coupe d’Afrique des nations. Opposés à une faible Guinée-Bissau dans le groupe A, les Éléphants ont vaincu sans se mettre en danger, mais sans briller non plus, grâce à des buts de Seko Fofana et Jean-Philippe Krasso (2-0). 

Premier choc et premier couac face au Nigeria

Le milieu de terrain ivoirien Seko Fofana (à gauche) et l'attaquant nigérian Ademola Lookman pendant le match entre la Côte d'Ivoire et le Nigeria, à Abidjan, le 18 janvier 2024.
Le milieu de terrain ivoirien Seko Fofana (à gauche) et l’attaquant nigérian Ademola Lookman pendant le match de football du groupe A de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2024 entre la Côte d’Ivoire et le Nigeria au stade olympique Alassane-Ouattara à Ebimpé, à Abidjan, le 18 janvier 2024. © Franck Fife, AFP

Dans le match le plus intense et relevé de la Coupe d’Afrique jusque-là, c’est le Nigeria qui sort vainqueur de son duel contre la Côte d’Ivoire (1-0). Une courte victoire des Super Eagles grâce à un penalty provoqué par Osimhen, converti par le capitaine William Troost-Ekong. Ce n’est pas encore la crise mais l’inquiétude pointe le bout de son nez.

La catastrophe de la Guinée équatoriale

Yahia Fofana de la Côte d'Ivoire a encaissé 4 buts contre la Guinée équatoriale.
Yahia Fofana de la Côte d’Ivoire a encaissé 4 buts contre la Guinée équatoriale. © Issouf Sanogo, AFP

Ce jour-là, tout semble aller contre l’équipe de Jean-Louis Gasset. Pourtant dominateurs dans le jeu, les Éléphants encaissent un but de Nsué sur la première occasion équato-guinéene. Par deux fois, l’arbitre leur refuse les buts égalisateurs d’Ibrahim Sangaré (45e+1) et Jean-Philippe Krasso (67e). Puis la Guinée équatoriale parachève l’humiliation du pays hôte avec trois nouveau buts. Score final : 4-0. Le seul espoir des Ivoiriens d’accéder aux huitièmes de finale est d’être repêchés parmi les meilleurs troisièmes, et ils sont mal embarqués. Le sélectionneur Jean-Louis Gasset présente sa démission le soir-même.


Le Maroc et Emerse Faé en sauveurs

Emerse Faé lors de sa première conférence de presse en tant que sélectionneur de la Côte d'Ivoire à Yamoussoukro, le 28 janvier 2024.
Emerse Faé lors de sa première conférence de presse en tant que sélectionneur de la Côte d’Ivoire à Yamoussoukro, le 28 janvier 2024. © Kenzo Tribouillard, AFP

Dans le dernier match de la phase de poules, le Maroc a le bon goût de battre la Zambie (1-0), qui reste troisième de son groupe avec deux points, donc derrière la Côte d’Ivoire, qui se qualifie pour les huitièmes par la toute petite porte. Les drapeaux marocains fleurissent alors dans Abidjan…

À lire aussiCAN 2024 : le Maroc qualifie la Côte d’Ivoire en battant la Zambie

En interne, c’est le grand chambardement. Emerse Faé arrive comme sélectionneur intérimaire à la place de Jean-Louis Gasset. « On revenait de loin. Il fallait recréer la dynamique collective », explique l’ex-adjoint.

Huitièmes de finale : l’exploit contre le Sénégal, champion en titre

L'équipe de Côte d'Ivoire après sa victoire sur le Sénégal en huitièmes de finale de la CAN 2024.
L’équipe de Côte d’Ivoire après sa victoire sur le Sénégal en huitièmes de finale de la CAN 2024. AFP – KENZO TRIBOUILLARD

La Côte d’Ivoire se retrouve face à un très gros morceau en huitièmes de finale : le Sénégal, champion en titre, seule équipe à avoir signé trois victoires lors de la phase de groupes.

Le match commence très mal, la Côte d’Ivoire se fait balader, par le Sénégal, qui ouvre le score d’entrée. Mais la Côte d’Ivoire, poussée par les 20 000 spectateurs de Yamoussoukro, relève la tête et tout lui réussit, y compris l’arbitrage… Franck Kessié égalise sur le fil. Puis, la Côte d’Ivoire s’impose dans la séance de tirs au but (1-1, t.a.b. 5-4). Le début de la belle histoire.


À lire aussi« On voulait retrouver les Éléphants » : Emerse Faé satisfait du match de la Côte d’Ivoire

Quarts de finale : le courage renverse le Mali

La joie des Ivoiriens après leur victoire face au Mali à la CAN 2024.
La joie des Ivoiriens après leur victoire face au Mali à la CAN 2024. © Pierre René-Worms, FMM

Face au Mali, la Côte d’Ivoire arrête un penalty, joue plus de 75 minutes à 10 sans que cela ne se ressente et arrache sa prolongation sur le gong. Avant d’éliminer les Aigles sur un autre coup de gong, juste avant les tirs au but.

« Quand le Mali a manqué le penalty, on a tous eu cette force-là », décrit Oumar Diakité. « Ils ont mis le premier but, c’était compliqué pour la tête, mais avec mon entrée, celles de Simon Adingra (auteur de l’égalisation à la 90e) et de Sébastien Haller, on s’est dit : ‘C’est possible de faire quelque chose' ».


Demi-finale : la confirmation contre la RD Congo

L'attaquant Sébastien Haller buteur avec la Côte d'Ivoire face à la RD Congo
L’attaquant Sébastien Haller buteur avec la Côte d’Ivoire face à la RD Congo PIERRE RENE-WORMS/FMM

Les Éléphants ne s’arrêtent plus ! Pas de scénario incroyable cette fois, ni de retournement de situation, mais la Côte d’Ivoire maîtrise la RD Congo en demi-finale (1-0). Même privés de quatre titulaires, les Éléphants dominent et Sébastien Haller libère les siens d’une volée peu académique, qui lobe Mpasi.

Finale : contre le Nigeria, du suspense… Mais pas trop

Haller et Seri après la victoire de la Côte d'Ivoire à la CAN 2024.
Haller et Seri après la victoire de la Côte d’Ivoire à la CAN 2024. © Pierre René-Worms

La Côte d’Ivoire a brisé la malédiction du pays hôte. Les Éléphants ont remporté leur CAN à domicile, 18 ans après l’Égypte, dernière nation à avoir offert ce cadeau à ses fans. Les Ivoiriens ont réalisé un match à l’image de leur tournoi. D’abord menés, ils n’ont rien lâché et ont renversé le Nigeria (2-1), grâce aux inévitables Kessié et Haller.

À lire aussiLa Côte d’Ivoire remporte sa CAN en renversant le Nigeria en finale


Les Éléphants ont trouvé les ressources pour décrocher leur troisième étoile tant convoitée. Consécration d’un beau parcours fort en émotions jusqu’au bout.

Gradel soulève la Coupe d'Afrique des nations
La Côte d’Ivoire est championne d’Afrique PIERRE RENE-WORMS/FMM

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *