Élise Van Beneden (Anticor) : « Le pouvoir a toujours eu du mal à accepter les contre-pouvoirs »

Élise Van Beneden (Anticor) : "Le pouvoir a toujours eu du mal à accepter les contre-pouvoirs"

Publié le :

Élise Van Beneden, avocate et présidente d’Anticor, association française de lutte contre la corruption, est notre invitée. L’association, qui existe depuis une vingtaine d’années, fait face à un coup dur en ce début d’année : le gouvernement a décidé de ne pas renouveler son agrément, qui lui permettait de porter des affaires de corruption présumée en justice. Anticor annonce qu’elle va contre-attaquer, en contestant la décision devant la justice administrative.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *