Cyclisme : Tadej Pogacar et Lotte Kopecky remportent les Strade Bianche pour la 2e fois

Cyclisme : Tadej Pogacar et Lotte Kopecky remportent les Strade Bianche pour la 2e fois

Le Slovène Tadej Pogacar a remporté samedi à Sienne pour la deuxième fois les Strade Bianche, épreuve de 215 km qui lui servait de course de rentrée. Chez les femmes, la Belge Lotte Kopecky, championne du monde 2023 de cyclisme sur route, a elle aussi remporté pour la deuxième fois de sa carrière cette course au terme des 137 km de la semi-classique italienne.

Publié le :

3 mn

Plutôt deux fois qu’une pour Tadej Pogacar et Lotte Kopecky. Les deux cyclistes ont remporté samedi 2 mars les Strade Bianche pour la deuxième fois de leur carrière respective.

Le cycliste slovène n’a pas manqué sa rentrée : Tadej Pogacar (UAE) a survolé la course, sa première de la saison 2024, au terme d’un raid solitaire de plus de 80 kilomètres à Sienne. « Pogi » a débuté 2024 comme il a terminé 2023, avec un impressionnant succès en Italie.

Depuis sa victoire dans le Tour de Lombardie le 7 octobre – sa troisième consécutive dans le dernier Monument de l’année –, le phénomène slovène de l’équipe UAE a changé de coupe de cheveux avec des mèches peroxydées, mais pas ses habitudes de champion.

Il a écœuré la concurrence, réduite alors à un groupe d’une vingtaine de coureurs sous l’impulsion de deux de ses coéquipiers et rincée par une violente averse, en lui faussant compagnie à 81 km de la ligne d’arrivée. Le Slovène, déjà vainqueur de cette épreuve italienne en 2022, a accéléré le rythme dans le difficile chemin de Monte Sante Marie.

« Je voulais durcir la course rapidement »

Personne, pas même le Britannique Tom Pidcock (Ineos), vainqueur à Sienne en 2023, n’a pu lui résister. Il a vite compté vingt secondes d’avance, sans pour autant donner l’impression d’être à 100 %. 

Sous le soleil revenu, le double vainqueur du Tour de France, le vélo maculé de cette poussière blanche des chemins toscans, a poursuivi son effort et a rapidement fait abdiquer ses poursuivants, relégués à plus de deux minutes.

Rallongée de trente kilomètres, l’édition 2024 des Strade Bianche a ressemblé pour Pogacar, tout sourire dans le final, à une simple sortie d’entraînement au travers des superbes collines toscanes jusqu’à son arrivée sur la monumentale piazza del Campo.

« Personne sans doute ne s’attendait à ce que j’attaque si tôt, je voulais durcir la course rapidement (…) L’équipe a fait du super boulot, mais cela a été une course difficile », a-t-il jugé. « Quand on lance sa saison, c’est dur d’un point de vue mental, je suis content du déroulement de la journée. »

« Une victoire difficile à aller chercher » pour Lotte Kopecky

La Belge Lotte Kopecky, championne du monde 2023 de cyclisme sur route, a elle aussi remporté pour la deuxième fois de sa carrière les Strade Bianche au terme des 137 km de la semi-classique italienne.

Lotte Kopecky, lauréate de l’épreuve en 2022 et deuxième en 2023, a lâché à 500 m de l’arrivée l’Italienne Elisa Longo Borghini, et s’est imposée avec quatre secondes d’avance.

« Je ne me sentais pourtant pas très bien aujourd’hui. Cela a été une victoire difficile à aller chercher », a expliqué Lotte Kopecky, qui a remporté en 2023 le Tour des Flandres.

La Néerlandaise Demi Vollering complète le podium après avoir franchi la ligne d’arrivée 26 secondes après Lotte Kopecky, sa coéquipière au sein de l’équipe SD Worx.

Avec AFP

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *