Cinéma français : encore trop d’omerta ?

Cinéma français : encore trop d'omerta ?

La question qui fâche
La question qui fâche © France 24

Le #MeToo du cinéma français se poursuit. En début de semaine, l’actrice française Judith Godrèche a choisi de sortir de son silence et de déposer plainte contre les réalisateurs Benoît Jacquot et Jacques Doillon qui auraient abusé d’elle lorsqu’elle était encore mineure. Pour Alice Augustin, grand reporter à Elle Magazine, « tous ces milieux très verticaux, très hiérarchisés, où il y a beaucoup d’inégalités de pouvoir sont des milieux favorables à la prédation ».

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *