CAN 2024 : pour la Tunisie et l’Algérie, la peur au ventre

CAN 2024 : pour la Tunisie et l'Algérie, la peur au ventre

L’Algérie et la Tunisie ont raté leur entrée dans la Coupe d’Afrique des nations (CAN), avec respectivement un match nul contre l’Angola et une défaite contre la Namibie. Pour maximiser leurs chances d’accéder aux huitièmes de finale de la compétition, les deux équipes doivent s’imposer samedi durant la deuxième journée.

Publié le : Modifié le :

3 mn

Erreur interdite. Pour leur deuxième match de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) – l’Algérie et la Tunisie n’ont déjà plus le droit d’échouer. Samedi 20 janvier, les Aigles de Carthage et les Fennecs se doivent de renouer avec la victoire pour voir les huitièmes de finale de la compétition. Et rassurer les fans après leurs prestations décevantes pour leur premier match.

Dans le groupe E, la Tunisie s’est heurtée à une surprenante sélection namibienne, et s’est inclinée sur le score de 1-0. Une défaite d’autant plus surprenante et cuisante que la Namibie n’avait encore jamais un match en quatre participations à la CAN.

À lire aussiRécap’ CAN 2024 : Cap-Vert et Sénégal en 8es, l’Algérie et la Tunisie doivent réagir

Après leur défaite, les Aigles de Carthage – qui ont participé à 21 éditions de la compétition et remporté celle de 2004 – se retrouvent à la troisième place du groupe E, le Mali (2-1) ayant gagné contre l’Afrique du Sud.

« L’Argentine avait aussi perdu son premier match en Coupe du Monde, ça ne les a pas empêchés de remporter le trophée quelques semaines plus tard », avait réagi à chaud le sélectionneur Jalel Kadri. 

L’affaire a été un peu moins pénible pour l’Algérie, qui a signé  un match nul (1-1) contre l’Angola, comme lors de leur premier match de la CAN-2022. Les Algériens ont pu compter sur un but de Baghdad Bounedjah avant que Mabululu n’égalise pour l’Angola sur pénalty.

À lire aussiRetrouvez tous les classements

Avec ce score, les hommes de Djamel Belmadi occupent la deuxième place du groupe D, après la défaite de la Mauritanie face au Burkina-Faso.

La victoire à tout prix

Pour les Algériens, hors de question de réitérer la performance catastrophique de la CAN de 2022, lorsqu’ils avaient été éliminés dès le premier tour alors qu’ils étaient champions en titre. Cela passe par une victoire samedi après-midi contre le Burkina-Faso, qui, en cas de victoire contre les Fennecs, se qualifierait pour les huitièmes de finale.

« Nous avons dit au début du tournoi qu’il était très important pour nous de prendre trois points, mais nous n’y sommes pas parvenus. C’est notre deuxième match et notre objectif est de gagner, nous allons faire tous les efforts pour gagner le match », a déclaré Djamel Belmadi, en conférence de presse. « Ca va être un match difficile. On connais le Burkina Faso »,a-t-il concédé avant d’ajouter un peu plus tard « Ce sera un match important mais pas capital. »

De son côté, la Tunisie tâchera, samedi soir, de décrocher un succès face au Mali. « Nous nous sommes déconnectés du monde extérieur et nous voulons nous concentrer sur la tâche à accomplir. Nous connaissons l’enjeu et nous savons que tout autre résultat qu’une victoire signifie notre fin dans la compétition. Nous avons identifié nos erreurs et nous travaillons dur pour qu’elles ne se reproduisent plus », a indiqué le sélectionneur tunisien Jalel Kadri.

Il ne s’agirait pas d’alimenter le cliché comme quoi les équipes du Maghreb ne réussissent jamais en Afrique subsaharienne. 

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *