CAN 2024 : Osimhen, Banda, Bennacer… Les cinq joueurs africains de Serie A à suivre

CAN 2024 : Osimhen, Banda, Bennacer… Les cinq joueurs africains de Serie A à suivre

Osimhen, Zambo Anguissa, Banda, N’Dicka et Bennacer… Comme les autres championnats, les rangs des équipes de Serie A se dépeuplent pour garnir ceux des sélections africaines pour la CAN en Côte d’Ivoire (13 janvier-11 février). France 24 a préparé une sélection de cinq joueurs du championnat italien qui auront l’opportunité de faire parler d’eux.

Publié le :

5 mn

 

Victor Osimhen (Nigeria, Naples)

Victor Osimhen portant son masque de protection et le maillot de Naples.
Le Nigérian Victor Osimhen a été élu meilleur joueur africain de l’année aux CAF Awards 2023. © Andrew Medichini, AP

Tout juste nommé joueur africain de l‘année 2023, Victor Osimhen a de grandes ambitions pour la CAN, comme il l’annonçait dans la foulée de son prix : « Nous avons beaucoup de joueurs talentueux avec le Nigeria. Le but sera de remporter la CAN en janvier. Nous serons concentrés à 100 %. »

En Italie, le Nigérian a confirmé tout le talent déjà entrevu à Charleroi et au Losc. Il est devenu incontournable et a largement contribué au troisième titre de l’histoire du Napoli, inscrivant 26 buts lors de la saison 2022/2023.

Victor Osimhen aura la lourde charge de porter son pays vers un sacre, épaulé par une armada de Super Eagles aux accents italiens, entre Samuel Chukwueze (AC Milan) et Ademola Lookman (Atalanta BC), mais qui comporte aussi Kelechi Iheanacho (Leicester City), Moses Simon (FC Nantes) et Victor Boniface (Bayer Leverkusen).

Victor Osimhen avec le Nigeria : 28 matches disputés, 20 buts, 8 passes décisives.

Zambo Anguissa (Cameroun, Naples)

Osimhen et Zambo Anguissa sous le maillot de Naples.
Osimhen et Zambo Anguissa sous le maillot de Naples. © Alberto Pizzoli, AFP

Victor Osimhen n’a pas emmené tout seul le Napoli vers son troisième titre de champion. Il a pu compter sur tout un effectif et notamment sur le Camerounais André-Franck Zambo Anguissa pour organiser le jeu.

Passé par l’OM, Fulham et Villarreal, Zambo Anguissa est l’archétype du milieu « box-to-box », cet infatigable milieu de terrain à tout faire, autant à l’aise dans les tâches défensives que dans la surface adverse. À Naples, le Camerounais est également devenu un leader.

Et chez les Lions indomptables ? Les supporters lui reprochent trop souvent de ne pas être aussi fort qu’en club. Il a récemment répondu aux critiques : « Je ne joue pas avec les mêmes joueurs, on n’a pas les mêmes automatismes, pas les mêmes terrains et pas le même football. Donc vous ne verrez jamais le même Zambo qu’à Naples. Mais je me donne toujours à 100 %. »

André-Franck Zambo Anguissa avec le Cameroun : 51 matches disputés, 5 buts, 2 passes décisives.

Lameck Banda (Zambie, US Lecce)

Lameck Banda célébrant un but sous le maillot rouge et jaune de Lecce.
Lameck Banda célébrant un but sous le maillot de Lecce. © Carlo Hermann, AFP

Pur produit du football zambien, Lameck Banda pourrait se révéler au monde lors de la CAN 2024. Le petit ailier de 1, 69 m gravit doucement mais sûrement les échelons du football : parti du Zesco United, il enchante désormais Lecce après des étapes en Russie (Arsenal Toula) et en Israël (Maccabi Netanya et Maccabi Petah-Tikva).

En Serie A, il est devenu le premier Zambien de l’Histoire à marquer dans le championnat italien en novembre 2022. Cette année, il réalise un début de saison canon avec deux buts et cinq passes décisives en 15 apparitions.

Les « Chipolopolos » pourront compter sur lui et sur Patson Daka (Leicester) pour la porter. Et pourquoi pas rêver d’un exploit 11 ans après leur éclatante victoire dans la compétition.

Lameck Banda avec la Zambie : 11 matches disputés, 3 buts, 1 passe décisive.

Evan N’Dicka (Côte d’Ivoire, AS Roma)

Evan N'Dicka sous le maillot de l'Eintracht Francfort.
Evan N’Dicka est-il le nouveau roc défensif des Éléphants de Côte d’Ivoire ? © Thomas Kienzle, AFP

D’abord à l’Eintracht Francfort et désormais à l’AS Roma, le défenseur central de 24 ans s’est imposé comme un des meilleurs à son poste sur la scène européenne.

Né en France d’un père camerounais et d’une mère ivoirienne, Evan N’Dicka a finalement choisi la sélection maternelle en juin 2023 au terme d’un long feuilleton. Un choix qui va lui permettre de vivre une CAN à domicile sous les couleurs des Éléphants. Il devrait faire l’unanimité dans une défense de Côte d’Ivoire en pleine rénovation.

Evan N’Dicka avec la Côte d’Ivoire : 5 matches disputés.

Ismaël Bennacer (Algérie, AC Milan)

Le défenseur algérien de l'AC Milan Ismaël Bennacer célèbre avec ses coéquipiers l'ouverture du score.
Ismaël Bennacer est milieu défensif à l’AC Milan et avec l’Algérie. © Isabella Bonotto, AFP

Ismaël Bennacer sera bien là. Le sélectionneur de l’Algérie, Djamel Belmadi, a bien décidé de l’emmener en Côte d’Ivoire même si son maître à jouer revient seulement d’une lourde blessure qui l’a tenu éloigné des terrains pendant sept mois. Ses cinq petites apparitions avec l’AC Milan ont été rassurantes et le Fennec s’est montré en rythme, capable même de délivrer une passe décisive dont il a le secret pour Pulisic.

« Pouvons-nous gagner la Coupe d’Afrique des nations ? Bien sûr. Quand nous allons à une compétition comme celle-ci, et que nous sommes aussi une bonne équipe, tous les joueurs ont en tête de la gagner », a-t-il affirmé à Goal Italie.

Ismaël Bennacer avec l’Algérie : 46 matches disputés, 2 buts, 5 passes décisives.

Les statistiques proviennent de Transfermarkt et ont été relevées le 5 janvier.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *