CAN 2024 : le réveil des Lions indomptables du Cameroun à l’épreuve du Nigeria

CAN 2024 : le réveil des Lions indomptables du Cameroun à l'épreuve du Nigeria

Sa qualification arrachée sur le fil face à la Gambie, le Cameroun de Rigobert Song va devoir montrer un visage plus déterminé que jamais afin de triompher du Nigeria samedi, en huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des nations.

Publié le : Modifié le :

3 mn

Rugir pour effrayer les Super Eagles. C’est la mission des Lions indomptables camerounais contre le Nigeria, lors du premier choc des huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2024, samedi 27 janvier. Un match prestigieux entre deux géants du football africain qui cumulent huit Coupes d’Afrique à eux deux – cinq pour les Camerounais et trois pour les Nigérians.

À lire aussiLe programme des huitièmes de finale de la CAN 2024

La qualification n’a pas été chose aisée pour les joueurs de Rigobert Song qui, après un match nul contre la Guinée et une défaite contre le Sénégal, n’avaient d’autre choix que de s’imposer face à la Gambie pour espérer se hisser en huitièmes.

Une mission finalement accomplie au terme d’un match complètement fou. Menés (2-1) à la 85e minute – et au bord de l’élimination –, les Camerounais sont revenus au score grâce à un but contre son camp de James Gomez, avant qu’une tête croisée de Christopher Wooh n’offre la victoire à son équipe quelques instants plus tard. Un succès assurant aux Lions indomptables la deuxième place de leur groupe, synonyme de qualification.

Image forte d’après-match : le patron du football camerounais, Samuel Eto’o – ancien joueur star de la sélection nationale et double vainqueur de la CAN en 2000 et 2002 –, fêtant la victoire et la qualification des Lions indomptables dans les vestiaires.

« Quand on nous pense morts et en difficulté, on est là »

« Je pense que ce qu’il s’est passé aujourd’hui nous donne un coup de pouce pour aborder le match des huitièmes de finale », a déclaré Fabrice Ondoa, gardien de l’équipe du Cameroun, au micro de France 24 juste après la qualification des Lions indomptables.

« On a montré qu’on était unis, qu’on ne lâchait rien, qu’on était un groupe en devenir. Et quand on nous pense morts et en difficulté, on est là. On l’avait déjà montré lors de la qualification de la Coupe du monde et encore une fois [aujourd’hui]. Donc j’ai l’impression que ça rentre aussi dans notre ADN », a de son côté affirmé Sébastien Migné, coach adjoint de la sélection camerounaise.

André-Frank Zambo Anguissa, capitaine du Cameroun. © Laura Mousset-Diallo, France 24

Contre le Nigeria, le Cameroun va devoir montrer le même visage déterminé que contre la Gambie. Invaincus depuis le début du tournoi, forts de leurs deux victoires contre la Côte d’Ivoire et la Guinée-Bissau, et de leur nul contre la Guinée équatoriale, les Super Eagles ont assuré leur place pour les huitièmes de finale d’une CAN pour la 17e fois de leur histoire.

À lire aussiLe tableau de la phase finale

« Je pense collectivement et l’objectif est de gagner. Nous avançons dans la compétition et nous irons rechercher un bon résultat lors du prochain match », a déclaré Christopher Wooh lors d’une conférence de presse après la victoire contre la Gambie.

« Vieux rivaux »

« Préparez-vous pour notre prochaine rencontre contre nos vieux rivaux, les Lions indomptables du Cameroun à Abidjan », peut-on lire sur le compte X des Super Eagles.

Le Cameroun et le Nigeria se sont déjà affrontés à trois reprises en finale d’une CAN : en 1984, 1988 et 2000. Les Lions indomptables l’ont emporté les trois fois.

Et c’est justement dans le stade Félix-Houphouët-Boigny – où se déroulera la rencontre de samedi – que le Cameroun avait remporté la finale de 1984 et son premier titre de champion d’Afrique. Les joueurs de Rigobert Song tâcheront de faire en sorte que l’histoire se répète.

Un visuel vert et gris où il est écrit "CAN 2024 Calendrier et résultats"

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *