CAN 2024 : le forfait d’El Shenawy se rajoute à celui de Salah, coup dur pour l’Égypte

CAN 2024 : le forfait d'El Shenawy se rajoute à celui de Salah, coup dur pour l'Égypte

L’Égypte, qualifiée de justesse lundi pour les huitièmes de finale de la CAN 2024, devra poursuivre sans ses deux joueurs phare : l’attaquant Mohamed Salah et le gardien Mohamed El Shenawy, tous les deux blessés et forfait jusqu’à la fin de la compétition.

Publié le :

2 mn

Après Mohamed Salah, c’est au tour de l’emblématique gardien Mohamed El Shenawy de dire au revoir à la CAN 2024 et de quitter la sélection égyptienne.

Mardi 23 janvier, la fédération égyptienne a confirmé le forfait de son gardien titulaire, sorti sur blessure la veille à la toute fin du match contre le Cap-Vert. Touché à l’épaule, il souffre d’une luxation, ont confirmé les examens médicaux.

« Les radiographies ont confirmé que Mohamed El-Shenawy, le gardien de l’équipe nationale égyptienne, a subi une luxation de l’épaule, ce qui l’empêche de participer aux derniers matches de l’équipe dans la Coupe d’Afrique des Nations », annonce le communiqué, qui précise que le joueur sera soigné avec son club d’Al-Ahly, en Égypte.


Salah absent un mois

Quant à Mohamed Salah, blessé aux ischio-jambiers gauches lors du match contre le Ghana (2-2) jeudi, il entretenait encore l’espoir de revenir en cas de finale ou demi-finale. Faux espoirs, puisque son club de Liverpool, où il est rentré mardi se faire soigner, a annoncé « trois à quatre semaines » d’indisponibilité. 

« Il s’agit d’une véritable déchirure des ischio-jambiers et il devrait rejouer dans trois à quatre semaines si tout se passe bien », a déclaré l’entraîneur adjoint  Pep Lijndersen conférence de presse.

L’agent du joueur, Ramy Abbas, avait déjà évoqué une absence de « 21-28 jours » la veille sur les réseaux sociaux.


Lijnders a mis en avant l’étroite collaboration entre les équipes médicales concernées. « C’est un exemple de la façon dont le football de sélection et le football de club devraient coopérer pour placer le joueur au centre », a-t-il souligné. « La seule raison pour laquelle notre équipe médicale et la leur ont décidé de le faire revenir (en Angleterre), c’est pour lui donner la meilleure chance possible d’être disponible si l’Égypte se qualifie pour la finale », a appuyé le Néerlandais.

Avec AFP

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *