CAN 2024 : le Cap-Vert s’impose sur le fil contre le Ghana et prend la tête du groupe B

CAN 2024 : le Cap-Vert s'impose sur le fil contre le Ghana et prend la tête du groupe B

De notre envoyé spécial à Abidjan – Le Cap-Vert a surpris le Ghana dimanche lors de la première journée du groupe B de la CAN 2024 (2-1). Profitant du match nul entre l’Égypte et la Mozambique, les Requins bleus prennent la tête du groupe B.

Publié le :

3 mn

 

Les Requins bleus de la baie Cocody d’Abidjan sont redoutables. Le Cap-Vert a croqué le Ghana dimanche 14 janvier et prend la tête du groupe B de la CAN 2024 (1-2), devant l’Égypte et le Mozambique.

Dernier match de la journée au stade « Felicia », Ghana – Cap-Vert a vu l’enceinte se remplir un peu, notamment de supporters ghanéens venus en voisin. Malgré l’énergie folle déployée par ces derniers, ce sont les Capverdiens qui prennent vite les commandes du match.

Sur un premier corner, Lopes place une tête qu’il juge contrée par le bras de Mensah. L’arbitre ne siffle pas penalty (3e). Tout comme lorsque Semenyo s’écroule dans la surface des Requins bleus (9e).

Les Requins bleus ont du mordant

Mieux organisés, les Créoles font circuler le ballon de manière fluide et épuise leurs adversaires dans des courses inutiles. Ils trouvent fréquemment des espaces dans le dos de la défense. L’ouverture du score ne surprend personne. Moreira déborde et centre en retrait pour Cabral. Ofori repousse malheureusement dans les pieds de Monteiro qui termine le boulot (17e, 0-1).

Le Ghana finit par se remettre dans le sens de la marche même si les Requins bleus restent une menace permanente sur chacune de leur possession. Les Blacks Stars croient même égaliser grâce à une frappe parfaite d’Ashimeru. Il va célébrer devant les supporters mais la VAR siffle la fin de la fête : Konigsdorffer masquait le gardien et était donc en situation de hors-jeu passif (37e).

La pause à la mi-temps coupe les jambes et l’appétit des deux équipes. Le match s’enlise dans un faux rythme. Jusqu’à un coup de casque monumentale de l’ancien Caennais Alexander Djiku qui égalise d’une tête décroisée laissant Vozinha sur place (55e, 1-1).

Un record pour Ayew

Les Black Stars passent la seconde et sont proches de doubler la mise sur un déboulé de Paintsil (59e). L’entrée de la légende André Ayew, qui déclenche une standing ovation, donne du coeur au Ghana. A cette occasion, le fils d’Abédi Pelé égalise le record de Rigobert Song du nombre de CAN disputées (8). Il n’a rien perdu de sa technique, comme il le prouve d’une splendide roulette sur la gauche du terrain (71e).


Buteur, Djiku se mue en héros lorsqu’il sauve une balle de but à la place de son gardien sur une tentative de Bebe (72e). Si le Ghana est plus entreprenant, les Bleus continent de créer le danger. Ofori s’interpose de justesse du pied une frappe de Cabral, après un festival dans la surface ghanéenne (85e).

Ofori ne fait que repousser l’inéluctable qui arrive par Gilson qui profite d’une belle boulette de la défense et d’une incompréhension entre Salisu et son gardien au début des prolongations (90e+2, 1-2).

À lire aussiRetrouvez le classement du groupe B

Pleine de surprises, la journée aura été difficile pour les addicts aux paris sportifs. Contre toute attente, les Requins bleus prennent la tête du groupe après avoir vaincu le Ghana. Les Blacks Stars devront tout donner jeudi dans le choc contre l’Égypte. Malheur au vaincu !

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *