CAN 2024 : le Burkina Faso arrache la victoire sur penalty contre la Mauritanie

CAN 2024 : le Burkina Faso arrache la victoire sur penalty contre la Mauritanie

Au terme d’un match sans spectacle, le Burkina Faso a fini par arracher la victoire grâce à un penalty dans les dernières minutes contre la Mauritanie, lors de son premier match dans le groupe D (0-0). Les Mourabitounes se sont pourtant montrés plus dangereux que les Étalons.

Publié le :

3 mn

Départ au petit trop pour les Étalons du Burkina Faso. Les hommes d’Hubert Velud ont eu du mal, mardi 16 janvier, face à la Mauritanie. Bertrand Traoré, entré en fin de match, a revêtu les habits de sauveur en inscrivant un penalty (1-0) dans le temps additionnel et offre aux siens la tête du  groupe D de la CAN 2024 grâce au match nul de l’Algérie et l’Angola lundi soir.

Le taux de remplissage du Stade de la Paix de Bouaké en cette chaude après midi de janvier n’aura rien fait pour éteindre les polémiques. Les travées restent vides pour ce deuxième match du groupe D.

À voir aussiOù sont les spectateurs ? Le point sur les faibles affluences dans les stades

Les Burkinabè ne s’arrêtent pas à ces considérations et prennent le contrôle du jeu, face à une Mauritanie timide, comme paralysée par son statut de Petit Poucet, sans aucune victoire à la CAN. Le Burkina Faso pousse mais ses attaquants manquent de justesse dans le dernier geste, à l’image de Kaboré (10e) ou Badolo (17e,19e).

Les Mourabitounes connaissent vite un énorme coup dur : la sortie sur blessure de leur attaquant star Aboubakar Kamara, ancien joueur de Fulham très souvent connu sous le surnom « AK47 ».

Mais, loin de les démotiver, cette sortie prématurée va au contraire galvaniser les Mauritaniens. Aboubakary Koita inquiète Hervé Koffi sur coup franc (27e) puis Hemeya Tanjy tentent sa chance à deux reprises (31e, 33e). Lorsque l’arbitre renvoie les 22 joueurs au vestiaire, le momentum est dans le camp des Mourabitounes.

Cependant, la deuxième période commence comme la première : une énorme pression sur le but des Mauritaniens mise par l’équipe d’Hubert Velud. Pour contrer l’énergie retrouvée par ses adversaire, Amir Abdou joue son va-tout et fait le reste de ses changements en l’espace de 10 minutes. De son côté, le sélectionneur du Burkina Faso fait entrer l’emblématique Bertrand Traoré pour tenter de faire la différence (74e).

Dans la moiteur de Bouaké, qui semble étouffer les joueurs, c’est finalement la Mauritanie qui se procure la meilleure occasion, mais Koffi détourne la frappe de Koita (78e). Bertrand Traoré tente bien d’emballer la fin de match mais il faut un penalty sifflé grâce à l’arbitrage vidéo pour que le Burkina Faso ouvre le score : Bertrand Traoré ne se fait pas prier (90e+4)

À lire aussiRetrouvez le classement du groupe D

 

Sur le fil, le Burkina Faso prend donc les commandes dans le groupe D avant le choc samedi contre l’Algérie, qui s’est contenté du nul la veille contre l’Angola. La Mauritanie attendra encore son deuxième but dans la compétition.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *