CAN 2024 : l’Afrique du Sud vient à bout du Cap-Vert et complète le dernier carré

CAN 2024 : l'Afrique du Sud vient à bout du Cap-Vert et complète le dernier carré

Un gardien héroïque ! Le Sud-Africain Ronwen Williams, en arrêtant 4 tirs au but, envoie l’Afrique du Sud dans le dernier carré de la CAN 2024 après leur victoire sur le Cap-Vert (0-0, t.a.b 2-1), samedi à Yamoussoukro, en quarts de finale. Les Bafana Bafana affronteront le Nigeria en demi-finale.

Publié le : Modifié le :

5 mn

Au bout du suspense, les Bafana Bafana ont décroché le dernier ticket pour les demi-finales de la CAN 2024 ! Le Cap-Vert défiait l’Afrique du Sud, samedi 3 février, au stade Charles Konan Banny de Yamoussoukro, en quarts de finale de la Coupe d’Afrique des nations. Et ce sont les Sud-Africains qui se sont imposés à l’issue d’un séance de tirs au but incroyable, où leur gardien Ronwen Williams a réussi l’impossible (0-0, t.a.b 2-1).

Les tribunes du stade Charles Konan Banny de Yamoussoukro sont clairsemées quand commence le match entre les deux équipes. Loin de l’ambiance incandescente de la rencontre Mali – Côte d’Ivoire terminée peu avant sur la qualification renversante des Éléphants. Malgré cette ambiance tamisée, les 22 acteurs comptent bien jouer leurs gammes pour filer en demi-finale, et c’est le Cap-Vert qui met le pied sur le ballon durant les premières minutes.

Les Requins Bleus ont l’une des meilleures attaques de la CAN 2024, mais c’est Mokoena qui frappe le premier : le Sud-Africain, auteur d’un sublime coup franc face au Maroc en 8es de finale, envoie une frappe flottante dont il a le secret. Vozinha veille au grain et se saisit du ballon (10e).

Peu après, le même Bafana Bafana sert Zwane, mais sa frappe écrasée passe à côté du cadre (14e). Réponse du berger à la bergère : Pina frappe à son tour de l’entrée de la surface sud-africaine… mais là aussi c’est trop écrasé (15e). La suite de la rencontre se résume en des possessions de balle stériles de part et d’autre sans qu’elles ne concluent par des occasions.

À lire aussiRetrouvez le tableau complet de la phase finale

Jusqu’à ce que Mokoena obtienne un bon coup franc à l’entrée de la surface capverdienne : le milieu de terrain sud-africain se fait justice lui-même mais le mur des Requins Bleus repousse le ballon (29e). Le Cap-Vert reprend peu à peu le contrôle du ballon et offre de belles combinaisons, à l’image de cette action côté droit : sur un magnifique jeu à trois, Ryan Mendes hérite du ballon et centre pour Cabral, qui reprend de volée. Mais Kekana se jette pour sauver les siens devant le but (35e).

Ensuite, Mendes fait passer un nouveau frisson dans la surface des Bafana Bafana, mais sa frappe près de la cage adverse est déviée par un défenseur sud-africain (40e). Plus grand chose à signaler en cette fin de première période, le 0-0 semble globalement logique au vu du spectacle proposé.

Les gardiens à l’honneur

Au retour des vestiaires, la rencontre se poursuit dans la continuité de la fin du premier acte. Peu de situations à signaler, donc, jusqu’à ce décalage de Mokoena pour Makgopa, dont la frappe au sol est captée en deux temps par Vozinha (53e). Dans la foulée, Rodrigues est trouvé dans la profondeur à la limite du hors-jeu. En un contre un face à Williams, il frappe mais le gardien sud-africain se couche bien (56e).

Des actions prometteuses, mais le soufflé du spectacle retombe aussitôt. À l’heure de jeu, seules trois frappes ont été cadrées au total. Il faut attendre la 78e minute pour que la rencontre retrouve un peu de piquant : Cabral arme une reprise de volée sur un centre de Mendes, mais le ballon passe de peu au-dessus de la cage de Williams.

Une tête non cadrée du Requin Bleu Semedo (88e) et une frappe écrasée du sud-africain Sithole (90e) ne changeront rien à la physionomie de la rencontre. Benchimol a, lui, la balle de qualification du Cap-Vert dans les pieds durant les arrêts de jeu : seul face à Williams, il frappe fort mais le gardien sud-africain sort une parade décisive en déviant le ballon sur sa barre transversale (90e+3). Les deux équipes vont donc poursuivre en prolongation pour tenter de se départager.

À lire aussiÀ la CAN, le « soleil couchant » de Mamelodi éclaire l’Afrique du Sud

Williams en héros

Cette rencontre devient de plus en plus un match de gardiens : après Williams, c’est au tour Vozinha de s’illustrer lors d’un double arrêt à bout portant face à Mayembela puis face à Makgopa (92e). Les Bafana Bafana ont eu coup sur coup deux grosses occasions d’ouvrir le score.

Les Requins Bleus n’ont pas dit leur dernier mot : Benchimol est trouvé seul côté droit mais sa frappe est trop croisée (95e), et bis repetita dans la surface sud-africaine quelques minutes plus tard (99e). Les deux équipes semblent fatiguées durant la deuxième partie de la prolongation, et cela se ressent sur le jeu proposé.

Alors place aux tirs au but pour les Requins Bleus et les Bafana Bafana. Williams s’illustre de la plus belle des manières en arrêtant… quatre tirs du Cap-Vert ! Du jamais vu ! Au final, l’Afrique du Sud remporte cette séance de tirs au but sur le score étonnant de 2-1, après un raté de Lepasa et un arrêt de Vozinha pour le Cap-Vert.

C’est la première fois depuis 2000 que l’Afrique du Sud se qualifie dans le dernier carré d’une CAN, où elle affrontera mercredi le Nigeria.

À lire aussiNigeria, RD Congo, Côte d’Ivoire et Afrique du Sud: un trône pour quatre à la CAN 2024

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *